Live Report : Louves + Peter Peter

Une soirée sous le signe des synthés avec Louves et Peter Peter

Le jeudi 6 mars 2014, Peter Peter se produisait sur la scène du Nouveau Casino à Paris, Louves ouvrait le bal.

Louves, dont nous vous parlions ici, ouvre les festivités. Malgré un démarrage un peu difficile, ces 4 femmes, alignées les unes à côté des autres, démarrent leur set avec la meilleure des intentions.

P1130625

Les sons des synthés et boites à rythmes sont mis en avant, masquant quelque peu les voix de la chanteuse guitariste Sandra Nicolle et de Johanna Wedin (synthé et chœurs). Et pourtant, quand les voix se font entendre, nous découvrons la voix chaude et grave de Sandra s’alliant parfaitement avec la voix plus douce de Johanna. La guitariste Vanessa Eldoh s’essaye aussi au chœur lors d’un morceau, et laisse même s’envoler un solo de guitare lors de la dernière chanson.

Après un set de 25 minutes, Louves salue le public et remercie Peter Peter.

Entres les deux sets, la salle se remplie, la foule se tasse, le concert est complet…

Peter Peter, dont nous vous parlions ici, et son groupe, composé de 4 autres musiciens, arrivent sur scène. Le public est déjà conquis.
Nous avons là un petit orchestre : Peter Peter, à la fois chanteur, guitariste et au clavier, est accompagné d’une batterie, d’une autre guitare, de deux saxophones et deux autres claviers.

P1130668

Après une longue intro instrumentale, le set commence et ravira les fans au fur et à mesure que le concert avance.
La voix de Peter Peter embarque et fait bouger les foules, alliant des titres mélancoliques à d’autres un peu plus entrainants, provenant de son nouvel album Une Version Améliorée De La Tristesse, mais également de son premier album éponyme Peter Peter.
Les sons des claviers s’accordent avec 2 saxophones, dont l’un omniprésent sur tous les morceaux, et joué par un musicien habité.

Peter Peter semble heureux de venir nous faire découvrir ses textes, et n’hésite pas à nous en expliquer leurs origines, dédiant un titre pour « une fille que j’avais attrapé mais que j’ai laissé partir » ou bien un autre « pour les gens au froid à Montréal », là où « beaucoup de gens sont en dépression ».
Il se lâche finalement sur le dernier morceau, transcendé, n’hésitant pas à se mettre à genoux pour un final à fond.
Le public est très réceptif, et Peter Peter remercie son audience pour ce premier concert parisien avant de terminer ce set d’un peu plus d’une heure par un petit rappel.

Retrouvez plus de photos sur notre Flickr

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s