Sans Griffures, le nouvel album de Sombrero(s)

Avant la sortie le 26 avril 2014 de Sans Griffures, le nouvel album de Sombrero(s), Les Insouciants vous en proposent un avant-goût

10152625_10152088181808985_2125554536_nSombrero(s), c’est la rencontre de 3 artistes en 2010: Marc Arrigoni – chant, guitares, clavier; Xavier Bonillo – guitares, basse; Damien Schahmaneche – batterie, samples.
Le fruit de leur travail abouti à la sortie d’un premier album qui se présente sous la forme d’un triptyque de 3 CD courts : Rouges et Noires – Chansons de marins, In Love – Chansons d’amours et Hallelujah – Chansons de sorcières ; chacun ayant son propre univers.
Ils sont rejoints en 2012 par la comédienne et musicienne Claude Leprêtre – chant, chœurs; et préparent à quatre ce nouvel album, Sans Griffures.
Ensemble, ils font ce qu’ils appellent du « rock sensuel« .

Sans Griffures est un album à écouter le soir, à la pénombre, dans une ambiance feutrée… Les 7 titres qui le composent mélangent paroles en anglais et en français, mais ont une seule ligne directrice, ce « rock sensuel » qui parle de femmes, et qui se distingue par un son blues, des tempos lents et une voix rauque, tantôt douce, tantôt violente.
Cette sensualité se ressent non seulement dans la musique et le chant, mais aussi à travers des paroles teintées de poésie, que l’on retrouve parfois plus parlées que chantées, certains titres nous rappellant d’ailleurs tout de suite un certain Alain Bashung.

L’album s’ouvre sur un échange entre un homme et une femme, la Judy du titre de ce morceau. Tout est lenteur dans cette chanson mélangeant l’anglais et le français, une histoire dans une ambiance planante.
On s’arrêtera quelques instants sur un coup de cœur, le morceau Eliska, éloge d’une femme, d’une bouchère aux mains fines, à la fois « commerçante carnivore » et « déesse cannibale« . Si tout l’album transpire de sensualité, ce morceau est un cran au-dessus, dans lequel nous est susurrée cette rencontre singulière et les plaisirs de la chair…
Le dernier titre de l’album, Beside, est le seul entièrement chanté par Claude Leprêtre, donnant à ce titre une sensualité plus féminine et fragile. Ce morceau se distingue par deux rythmes bien différents, d’un côté un tempo saccadé et une voix presque en colère, de l’autre une voix qui chuchote sans presque aucune musique.

Deux titres de l’album ont déjà leurs clips, que nous vous proposons de découvrir ici.
Il y a tout d’abord Oh Boy, cette ballade en anglais ou l’on ressent très vite une impression de solitude aussi bien par la lenteur du rythme que par les paroles (le mot « down » est très souvent repris) chantées par la voix quelque peu éraillée et énigmatique de Marc Arrigoni. Le visuel nous transmet également cette sensation de solitude, mais aussi de tristesse, avec cet homme en plan fixe:


Le deuxième clip est celui de Looking on higher, ou l’on retrouve la femme présente sur la pochette de l’album, se balladant dans des rues sombres:

Tracklist de l’album:
01 – Judy
02 – Sans griffures
03 – Oh boy
04 – Les yeux noirs de ma dame
05 – Eliska
06 – Looking on higher
07 – Besides

L’album sera disponible en version digitale et version CD dès le 26 avril 2014; une version vinyle 33t sera également tirée à petit nombre d’exemplaires, et en achetant la version vinyle, vous aurez droit gratuitement à une version digitale.

Sombrero(s) sera en concert au Toï Toï Le Zinc à Villeurbanne à l’occasion de la sortie de l’album le 26 avril 2014 à 20h30.

Retrouvez Sombrero(s) sur leur site internet, Facebook, et Twitter

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s