Un anniversaire haut en couleur !

Un anniversaire pas comme les autres !

Une Avril

Le Samedi 19 Avril dernier, à la discothèque de Sainte Ménéhould, Hugo, jeune homme fêtant son anniversaire, a décidé d’inviter des groupes qu’il appréciait pour une soirée privée. Ce sont prêtés au jeu, Flora Fischbach, dit Fishbach, Sonnenschein, Klink Clock, et les deux filles de Toybloid, Mado et Lou pour un DJ Set final. Les Insouciants se sont rendus sur place ! Retour sur cette soirée exceptionnelle !

Dès notre arrivée nous sommes agréablements surpris. Nous savions l’entrée à cette soirée gratuite, sous réservation préalable, mais une fois à l’intérieur après avoir commandé un verre, on nous refuse l’argent. Incompréhensifs on nous explique que boissons et petits fours sont gratuits et à volonté, mais que si nous le souhaitons nous pourrons donner ce que nous voulons à la sortie, dans une enveloppe en fin de soirée. Le concepte est intéressant, nous attendons la suite avec impatience. Déjà sur place Mado et Lou viennent nous saluer. Cependant elles ont un dilemme, dans quel ordre passer leurs morceaux sélectionnés. L’angoisse monte, le public viendra t-il danser sur leurs rythmes ? Une promesse est conclue, quoi qu’il arrive on sera sur la piste !

Bientôt Fishbach est annoncée. Mais qui est-elle ? Tout simplement une jeune femme passionnée de photo sportive qui s’est lancée dans la musique. Ce soir elle signera d’ailleurs sa quatrième scène et c’est avec un grand plaisir que nous sommes venus l’encourager. Après quelques soucis techniques, le concert débute.Flora nous transporte entre new wave et pop, musique qui plairait bien à un certain Xavier Dolan . C’est palpable, la jeune chanteuse décontracte le public avec une dose d’humour, et partage avec nous un cover de Bernard Lavillier, Nightbird avant de reprendre ses compositions.

Voici la setlist :

Le meilleur de la fête
Ma voie lactée
Paralysie
Nightbird
Invisible désintégration de l’univers
J’hallucine
Lost in love
Parachustiste
On me dit tue
La babouche

_1030785

Le temps de changer la scène et hop, Sonnenschein sont annoncés. Cinq hommes montent alors sur scène, maquillés comme des squelettes. Guitares en main les mélodies parfois saturées du groupe Rammstein résonnent dans la discothèque, car oui messieurs, dames, Sonnenschein est une formation qui reprend les chansons des célèbres Allemands. Une chose est sûre, les jeunes hommes ne lésinent pas sur le show puisque la pyrotechnie est au rendez-vous, laissant un public enchanté. Et pour finir en beauté, les garçons nous offrent une composition de leurs crus, Breath Hard Now avant d’entamé Mein Teil pour le rappel.

 

Setlist : 

Intro
Keine Lust
Ich Tu Dir Weh
Ich Will
Haifisch
Wiener Blut
Du Hast
Sonne
Pussy
Breath Hard Now

Rappel :
Mein Teil

P1200192

Arrive le tour de Klink Clock que nous avions découvert en première partie d’Indochine sur le Black City Tour 1 mais dont on nous parlait depuis fort longtemps. Le duo est chaud ne manquant pas de faire bouger le public aux rythmes de leurs percussions et des riffs de guitare saturés. Leur énergie traverse la salle, les spectateurs accompagnent le groupe de claquement de mains. Les envolées nous font partir loin, pas de répit. Les chansons s’enchaînent, la complicité du couple amuse. Et qu’importe qu’ils jouent devant 70 personnes ou 10 000, ils sont à l’aise et ça se voit !

Setlist :

Princess
Siamois
Mayhem
Hear me now
Bad side
LMMC
H
Head’s room
Wis a
Danoruff

P1200317

La soirée bat son plein lorsque vient le tour pour Mado et Lou d’investir la petite scène. Les jeunes femmes nous livrent une setlist mélangeant une pop à tendance commercial, de l’électro et du rock. Comme promis nous sommes sur la piste dès les premières notes, le public ne s’aventurent pas  encore. Tant pis ! Une promesse est une promesse ! Bientôt Flora nous rejoint, quelques spectateurs viennent sur un titre ou deux mais le reste est désespérément assis au fond de leur fauteuils, sirotant leurs boissons, et semblant ne vouloir faire aucun effort. Malgré tout les deux filles de Toybloïd nous font parvenir leur bonne humeur, leur complicité à la vie comme à la scène étant belle et bien présente. Et peu importe que l’on soit deux ou six sur la piste de danse, on s’amuse et parfois l’une des filles, lorsque ce ne sont pas les deux en même temps, nous rejoignent pour des chorégraphies toujours plus out que les précédentes ! Quatre heure du matin sonne et les jambes ont du mal à nous portées. Madeleine lance un dernier titre avant d’éteindre les ordinateurs, le réveil est pour dans quelques heures. On se salut, avec l’impression d’avoir couru un marathon, et une enveloppe fermée à l’intention d’Hugo en guise de remerciement est déposée dans l’urne avant notre départ.

P1200551

Un grand merci à Hugo et l’organisation pour cette soirée, ainsi qu’aux groupes d’avoir accepté de participer. Ce fut un grand plaisir d’être là !

Retrouvez toutes les photos de la soirée sur notre Flickr !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s