Jour 04 des Francofolies de Montréal : Enfin du soleil

Une belle journée attend enfin Montréal en ce dimanche. Rien de mieux qu’aller faire le plein de musique comme à tous les jours.

19h : Les Innocents – Spectacle surprise

Après leur spectacle samedi en programme double avec Autour de Lucie à l’Astral, Jean-Philippe Nataf et Jean-Christophe Urbain offre une session acoustique sous la tente du Pub Rickard’s, Le spectacle surprise est une tradition des Francofolies depuis quelques années. Bref, les deux sont très heureux d’être là et de jouer ensemble, malgré une foule un peu froide et une horde de curieux. Mentionnons aussi que le groupe n’a jamais été populaire au Québec pendant sa période d’activité, c’est un peu normal. Néanmoins, la foule se réveille et devient plus dynamique avec L’Autre Finistère. On a le droit à deux nouvelles chansons en prévision de leur nouvel album qui sortira à l’automne et à bon nombre de leurs succès à saveur pop anglo-saxonne et qui n’ont pas pris une ride comme Un monde parfait, Colore ou Un homme extraordinaire. Pendant une interruption vers la fin, une spectatrice réclame Un chien en hiver, une chanson de leur album de 1989. Ce à quoi répond JP Nataf, en rigolant sur l’âge du groupe, qu’ils peuvent lui faire en backstage si elle a les paroles. Bref, agréable comme tout.

20h – Hôtel Morphée :

 

P1030737hotel1

Probablement un des spectacles que l’on attendait le plus ! Leur premier album, des Histoires de fantômes fait partie de notre top albums de 2013 et nous a vraiment allumé. Sur la scène Ford, Ils commencent avec force et avec beaucoup d’énergie. Laurence Nerbonne a tout d’une Alison Mosshart sur scène. Leurs titres rock, sulfureux, sexy, mais en même temps avec des éléments classique et jazz (les musiciens ayant fait de la musique classique ou ayant étudié en musique). Ils se prêtent totalement au live, par exemple avec l’orgasmique Garde à vous. Ils donnent un avant-goût de leur deuxième album Rêve américain, en jouant Je reviendrai avec son piano doux qui finit par se faire engloutir et Dernier jour avec son violon céleste. La foule en redemande jusqu’à la fin, mais malheureusement, il y a des délais à respecter !

21h – Shawn Jobin.

Accompagné de son guitariste/musicien/fermier et ami Mario Lepage, Shawn Jobin rappe pour la première fois sur la scène La Presse+ devant une toute petite foule. Fiers franco-saskatchewannais dans une mer d’anglophone (bien pire que la situation du Québec), Shawn Jobin manie la langue française dans ses textes très personnels, sur ses peurs, ses doutes, sur le manque de communication. Avec un flow limpide, il donne un show sympathique aux spectateurs venus l’écouter.

22h – Ludovic Alarie

P1030798ludo1

Une performance sobre, émotive et tranquille à l’image de sa musique et de sa voix fragile et à fleur de peau. À 20 ans Ludovic Alarie a délaissé ses études en musique pour se consacrer à son premier album. Il a reçu un très bon accueil critique pour son premier album. Sa folk-pop avec des arrangements orchestraux donne des frissons. Ça ressemble à plein de choses comme à du Patrick Watson (avec qui il a collaboré), mais c’est une bonne ambiance pour une fin de soirée.

 

Toutes nos photos à venir sur Flickr !

Plus de détails sur les Francofolies de Montréal : http://www.francofolies.com/default-fr.aspx

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s