Jour 3 du festival de Jazz de Montréal : Fiesta !

20h – Hollie Smith

P10505411111111111

Quelle belle découverte ! Le soleil se couche sur la voix pleine de soul, d’émotions, tout simplement magnifique, d’Hollie Smith. Venant de Nouvelle-Zélande, elle dit à plusieurs reprises être très heureuse de se produire deux fois au festival. Son premier album, Long Player, lui a fait connaitre le succès dans son pays d’origine en 2007. Elle a raflé plusieurs prix et elle peut se vanter d’avoir ouvert les concerts de Bob Dylan, Coldplay et Simply Red. Elle a lancé Humour And The Misfortune Of Others en 2010 et Band of Brothers vol.1 en 2011.  Hollie Smith en profite pour faire un peu de pub pour son album en vente sur le site, mais c’est inutile comme on sent la foule totalement époustouflé par elle !

21h – Random Recipe

On adore leur dernier album Kill the Hook, alors on avait très hâte de voir pour la première fois  le groupe montréalais qui oscille entre rock, rap et électro pour faire lever le party ! Quelle énergie sur la scène TD, quel plaisir, quelle communion avec la foule ! C’est complètement addictif ! Pour leur plus gros public à vie et pour deux prestations (à 21h et 23h), Frannie Holder, Fabrizia Di Fruscia, Vincent Legault et Liu-Kong Ha ne font pas les choses à moitié. Pierre Lapointe (pour chanter La sexualité) et O.G. Bear  des excellents Dead Obies se joignent à eux. Les choristes des Petits Chanteurs de Laval et cinq percussionnistes à perruques blanches (dont Mélissa Lavergne) se sont aussi emparés de la scène. À noter que le projet parallèle de Frannie Holder et Vincent Legault avec Charles Lavoie (b.e.t.a.l.o.v.e.r.s), Dear Criminals, sera en spectacle de 30 juin, 1 et 2 juillet au Savoy du Métropolis.

22h – Iman Baildi

P1060187111111111

La Grèce est fièrement représentée par Iman Baildi. Le chanteur (MC Yinka) et la chanteuse (Rena Morfi) insuffle une chaleur balkanique à leur hip-hop/drum&bass. Ils ont produit trois albums depuis le début de leur carrière en 2007. Bien que totalement inconnu au Québec, ils ont réussis à attirer beaucoup de personnes !

23h – Bad Boyz Boogie

Une bonne façon de finir la soirée, c’est d’écouter le blues de Bad Boys Boogie, que l’on découvre. Leurs titres sont vraiment taillés pour le live, par exemple Whiskey Woman. Formé en 1995, ils ont une excellente expérience scénique et ont subi beaucoup de changements de musiciens. On a pu voir sur scène leur nouveau chanteur Richard d’Anjou (ex-Too Many Cooks). Ils ont fait paraitre un album éponyme en 2008. Un opus de 7 chansons est tout frais sorti. Ils ont comme influences Stevie Ray Vaughan, ZZ Top & Jimi Hendrix et cela parait énormément dans leur son.

 

Toutes nos photos à venir sur Flickr !

Plus de détails sur le festival de Jazz : http://www.montrealjazzfest.com/default-fr.aspx

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s