Solidays – Retour sur Day 2

La pluie s’invite lors de la 2e journée de Solidays !

Arnaud Chaillou (2)

© Arnaud Chaillou


Samedi 28 juin 2014
, c’était la deuxième journée de Solidays, et elle ne s’est pas ouverte sous les meilleurs auspices… En effet, la pluie a été omniprésente, laissant l’Hippodrome de Longchamp presque impraticable. Mais il en fallait plus pour décourager les 175 000 festivaliers enregistrés cette année, un record ! Qu’ils soient préparés – bottes en caoutchouc et k-way – ou peut-être ignorants – shorts et tongs – ils étaient là au rendez-vous pour faire la fête jusqu’à 5h du matin. Loin de quitter le site à cette heure-là, nous avons quand même bravé la pluie pour avoir un petit aperçu de cette seconde journée sous le signe de la musique et de la solidarité.

Une fois de plus, nous avons commencé en douceur, et à l’abri, en rejoignant Jean-Pierre Hadida, le créateur du spectacle musical Madiba, basé sur la vie de Nelson Mandela, pour lui poser quelques questions. Pour rappel, Solidarité Sida avait décidé cette année de rendre hommage à Nelson Mandela et de le placer en haut de l’affiche ; ainsi, Solidays proposait en avant-première quelques scènes du spectacle musical de Jean-Pierre Hadida qui prendra les routes de France en 2015.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’interview ici

10474441_657242247699955_897394115559389141_n

Suite à cette interview, il était temps pour nous de braver les gouttes et d’écouter un peu de musique ! Heureusement pour nous, le premier groupe que l’on décide de découvrir joue sous un chapiteau, nous donnant la possibilité de retirer notre capuche et de sortir notre appareil photo !
Place donc à Klink Clock, le duo parisien prêt à déverser leur rock puissant, et devant lequel on reste agréablement surpris d’entendre une telle puissance sortir d’une seule guitare et batterie trois pièces. La demoiselle, debout devant sa batterie et face à son micro, semble dominer ce set, aux côtés d’un guitariste possédé, qui se cache derrière ses cheveux et délivre un son de guitare saturé. Un vrai jeu de séduction s’installe entre Jennie et le public, ne pouvant qu’être emballé devant la performance de ce duo complice.

DSCF2385

À 18h, tout s’arrête… même la pluie (enfin presque !) ; on pose les guitares, on quitte les scènes, et la programmation connait un temps mort, pour laisser place sur la scène principale à la comédie musicale Madiba, dédiée à Nelson Mandela. La ministre de la Justice, Christiane Taubira, a fait le déplacement et a récité un long texte en mémoire de l’ancien président sud-africain. A l’occasion de cette édition en hommage à Nelson Mandela, Jean-Pierre Hadida avait proposé à Solidays de présenter son tout nouveau projet; et c’est ainsi que 25 minutes de cette comédie musicale nous sont présentées sous cinq tableaux.
Nous retrouvons ainsi les personnages principaux de cette histoire d’amour impossible sous fond d’Apartheid, mais également quelques musiciens, une chorale, ainsi que de nombreux danseurs. Une importante foule, curieuse, est venue assister à ce spectacle qui nous transporte en Afrique le temps d’un instant; la découverte de tableaux hauts en couleurs qui transmettent un message d’espoir.
On retiendra ce que disait Nelson Mandela lui-même: « Ce sont la musique et la danse qui me permettent de vivre en paix avec ce monde« .

DSCF2433

La pluie reprend alors de plus belle, et nous décidons de nous refugier au sec ; malheureusement les chapiteaux qui accueillent Jabberwocky et Talisco sont au complet, et nous nous contentons seulement du son de ces derniers, qui semblent enchanter le public qui découvre, ou redécouvre leur univers électro folk.

C’est alors que nous prenons un peu d’avance pour nous diriger vers une tente encore vide afin d’assister au show de We Were Evergreen, le trio mixte qui n’oublie pas de remercier la pluie, qui leur amène peut-être des oreilles curieuses à la recherche d’un abri sec. En toute modestie, ils n’hésitent pas à dire que si le soleil avait été de la partie, leur public n’aurait peut-être pas été si nombreux. Le trio parisien exilé au Royaume-Uni nous propose alors leur séduisante pop, dans un set classique, sans trop de folie; certains diront même que le démarrage fut un peu lent. Mais tout n’est pas question de force et de puissance, et la pop de We Were Evergreen nous a séduits.

DSCF2472

Nous quittons We Were Evergreen avant la fin de leur set, car au même moment, un autre spectacle avait lieu sur la scène principale. La pluie toujours présente, nous nous contenterons d’écarquiller les yeux et d’ouvrir grands nos oreilles pour ce monstre de duo qu’est Rodrigo y Gabriela, ce duo mexicain qui réchauffe les corps et les coeurs. Nous arrivons alors qu’ils entament une reprise de Creep de Radiohead, repris en choeur par l’intégralité des festivaliers sous leurs parapluies; un moment pleins d’émotions! Cette scène appelée Paris, la plus grande du festival, parait de prime abord beaucoup trop grande pour seulement deux artistes à la guitare; mais on se retrouve très vite devant un phénomène et une prestation live incroyable. Gabriela s’essayera même à quelques phrases en français, mais c’est bien à la guitare qu’elle excèle; ce petit bout de femme est une tornade, et ce pour le plaisir des spectacteurs venus braver la pluie. Sa rythmique s’accorde parfaitement avec les solos de son complice Rodrigo, et le rendu nous apporte un son rock latino des plus réussis, qui nous rappelle que Rodrigo y Gabriela avaient œuvré dans le metal.

La pluie aura ensuite raison de nous, et avec encore un jour à venir à Solidays, nous décidons de nous accorder une bonne nuit de sommeil pour être en forme pour la clôture du festival…

Retrouvez toutes les photos du samedi à Solidays sur notre Flickr!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s