Live Report : Mademoiselle K à Londres !

Le Samedi 12 Juillet nous nous sommes rendues à Londres pour le concert de Mademoiselle K  !

P1220829

Tandis que le soleil se couche doucement sur Londres, et que le mercure ne souhaite pas descendre, nous nous sommes rendues au club The Lexington dans le cadre de la 50ème édition du Paris Is Burning ! Nous avons pu ainsi  découvrir les londoniens de Jagged Joy et Crash Island, mais aussi revoir Mademoiselle K pour sa première fois en terre anglaise !

C’est dans un pub faisant le coin d’une rue que nous nous retrouvons, légèrement étonnées. Des français sont là en masse, vivant ici ou ayant fait le déplacement spécialement pour la voir. Et alors que nous sommes encore au rez-de-chaussée, de belles mélodies se diffusent déjà à l’étage que nous avons hâte de gagner. Billets vérifiés nous nous pressons à l’étage où les Jagged Joy ont déjà pris possessions de la scène, un petit bar s’offrant à nous, le tout à proximité de la scène. Le set terminé, un trou se forme  près de la scène, nous décidons alors de nous y faufiler histoire de nous rapprocher de l’expérience londonienne même si le tout semble biaisais par la présence d’un trop plein de français. Les prochains à passer sont les Crash Island qui ne sont pas sans nous rappeler un mélange des nancéiens Lullabies ou encore des nordistes H.O.Z. Comme quoi les français sont capables de faire tout aussi bien que nos amis anglais ! Une très belle découverte que les français  n’hésitent pas à acclamer et encourager ! Les titres s’enchaînent et on se laisse aller au rythme des accords, le public s’amusant avec des ballons lancés dès le début du set par le groupe qui observent le tout souriant de voir les choses si bien se dérouler. L’intimité quant à elle nous en rapproche un peu plus et on en regrette presque la fin du set un peu prématurée.

P1220733

A peine le temps pour Peter, homme à tout faire mais surtout bassiste et guitariste de la demoiselle de s’occuper des derniers réglages techniques avant leur entrée en scène que le public à pris les devants en se plaçant contre la petite estrade qui accueillera dans quelques minutes celles qu’ils attendent tous : Mademoiselle K, rompant avec la distance creusée jusqu’alors.

RETROUVEZ NOTRE INTERVIEW DE MADEMOISELLE K !

Les lumières se tamisent et les applaudissements se font entendre à l’arrivée de la chanteuse, le premier morceau retentissant immédiatement dans les airs du petit club maintenant bien rempli. Très vite le public est pris dans l’ambiance et les titres s’enchaînent, la jeune femme demandant s’il y a beaucoup de français et d’anglais dans la salle avant d’entreprendre un nouveau morceau. Cette question lui importe particulièrement au sens ou ses nouveaux textes, entièrement écrits dans la langue de Shakespeare vont pouvoir être compris de quelques uns, et ce, même s’ils ne sont pas beaucoup à faire acte de présence ce soir dans le club. Mais qu’importe le lieu, Katerine déploie son énergie tout en essayant de dompter sa nouvelle acquisition, une superbe Firebird, ne parvenant pas à se mouvoir autant qu’auparavant. Cependant on ne donne pas cher de notre peau pour être certains qu’elle parviendra à s’en sortir après une bonne prise en main de l’instrument ! Et si nous ne sommes pas encore familiers de ces nouveaux titres, la plupart  nous restant même inconnus, c’est avec plaisir que l’on fredonnera le premier extrait dévoilé au public il y a des mois de cela, Glory, avant que ne retentisse Hungry, Dirty Baby. Les morceaux filent à vitesse grand V, Katerine intervenant à plusieurs reprises en français mais aussi avec brio en anglais, l’émotion gagnant son regard et ses mots. La ferveur est là, sa voix se perd, pourtant elle continue jusqu’au bout concluant son set par deux anciens morceaux en français cette fois-ci, Ça Me Vexe et Final, titre qui a d’ailleurs toujours conclu ses concerts et dont on ne se lasse jamais. Mais cette fois-ci, il fera guise d’un avant rappel puisque, sous les acclamations d’un public des plus enjoué de retrouver l’artiste dans ces conditions des plus intimistes, la formation regagnera la scène pour un ultime morceau après avoir fait patienter les fans de longues minutes, nous proposant un titre absent sur la pré-tournée ayant eu lieu quelques mois plus tôt.

P1220901

Retrouvez Mademoiselle K en tournée :

03 Octobre : CAVAILLON (84) / La Gare
04 Octobre : CANNES (06) / MJC Picaud
10 Octobre : VAUREAL (95) / Le Forum
18 Octobre : BERGERAC (82) / Le Rocksane
24 Octobre : AUXERRE (89) / Le Silex
25 Octobre : CHAMBERY (73) / MJC Totem
31. Octobre : CASTRES (81) / Lo Bolegason
01 Novembre : TULLE (19) / Festival O Les Choeurs
20 Novembre :  LAON (02) / Festival Picardie Mouv’
21 Novembre :  BRETIGNY SUR ORGE (91) / Le Rack’Am

Publicités

3 réflexions sur “Live Report : Mademoiselle K à Londres !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s