Mina Tindle, un deuxième album à venir

En attendant la sortie de son deuxième album, Parades, Mina Tindle nous fait découvrir les premiers extraits

1964848_10152356983333234_7932638388207503955_n

Pauline de Lassus, alias Mina Tindle, c’est avant tout une voix, dans la lignée de Feist et de Cat Power. Mina Tindle ne s’en cache d’ailleurs pas, elle est fascinée par la voix de cette dernière.

Alors qu’elle suit des études littéraires, Pauline se tourne de plus en plus vers la musique ; suite à quelques scènes, et notamment des premières parties, et un passage à New York, c’est décidé, c’est dans la musique que son chemin sera tracé. Son passage à Brooklyn va donner une couleur à sa musique ; de retour à Paris, elle sort son premier single, The Kingdom, en 2009.
Par l’intermédiaire d’un groupe dans lequel elle joue, Mina Tindle va faire une rencontre déterminante : JP Nataf, l’ancien chanteur des Innocents, qui va tout d’abord lui proposer de participer sur son propre album, puis pendant 2 ans, il va l’épauler à la réalisation de son premier album, Taranta, sorti en 2012.
En mars de l’année suivante, alors que Taranta souffle sa première bougie, sort Mina Tindle Seen By…, sur lequel elle a invité plusieurs artistes à revisiter ses titres ; on peut notamment y retrouver Breton, Hey Hey My My, ou encore Fránçois & the Atlas Mountains.

Et un peu plus d’un an après, son deuxième album, Parades, sortira le 6 octobre 2014 sur le label Believe Recordings.
Comme un compte à rebours, Mina Tindle nous propose d’ouvrir les portes de ce second album petit à petit.
En avril dernier, elle nous dévoilait le premier extrait de Parades, intitulé I Command ; un titre en anglais chanté d’une voix en apesanteur, teinté de pop électro.
Le mois suivant, c’est son clip qui était dévoilé, s’ouvrant sur un groupe de jeunes sur la route en voiture. Ils s’arrêtent alors dans la nuit noire sur une plage, et à l’image du génie qui sort de sa lampe, Mina Tindle apparait sur « un marsouin-narval » ! On se doute que la fumée qui sort de la lampe n’est pas de la simple vapeur… En nous présentant le clip, elle nous dit avoir « pour mission d’enchanter les rêves des enfants de la Terre, grandis trop vite et en demande de sensations fortes« .

 

Et enfin, en ce début de juillet 2014, Mina Tindle levait le voile sur la pochette oldies mais colorée de Parades, signée Indira Dominici :

10501732_10152551611908234_1482496778735858974_n

 

Et pour rester dans le thème de la pochette, c’est enfin le clip de Taranta, une chanson « écrite il y a un siècle, quand j’étais italienne et folle » que Mina Tindle nous présente ; un clip où là encore Indira Dominici est aux commandes, un clip aux allures de vidéo de famille tournée en 4/3, en noir et blanc, mais avec les mêmes touches de couleurs que l’on retrouve sur la pochette de Parades. La voix douce de Mina Tindle, cette fois en français, nous propose un voyage dans la brise estivale.

 

Mina Tindle a aussi proposé à quelques chanceux de découvrir ses nouveaux titres en live, comme en juin à la Flèche d’Or à Paris, ou bien encore plus récemment, lors du Fnac Live.

D’autres dates sont déjà prévues :

15 octobre 2014 – MAMA Festival 2014, Paris (75)
16 octobre 2014 – Chabada, Angers (49)
24 octobre 2014 – Le Ferrailleur, Nantes (44)
13 novembre 2014 – Hoxton Square Bar & Kitchen, Londres (Angleterre)
24 novembre 2014 – La Gaîté Lyrique, Paris (75)
3 décembre 2014 – Rock School Barbey, Bordeaux (33)
5 décembre 2014 – Victoire 2, Saint-Jean De Vedas (34)

 

Retrouvez Mina Tindle sur son siteFacebook et Twitter

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s