Live report : Pink Chocolate, St.Lô et La Bronze au Divan Orange

Le 01 août, dans le cadre de la 16e édition du Festival Musique Électronique Groove (MEG) de Montréal, le Divan Orange a accueilli trois groupes éclectiques, deux montréalais et un franco-new-yorkais. On a eu droit à des univers totalement différents, mais tous aussi charmants.

Pink Chocolate

P1130639

Pink Chocolate brise la glace à 22h20. La rencontre d’Aiza Ntibarikure (voix) et Frank Bones (batterie) a donné Pink Chocolate. Ce duo à l’univers en rose éclatant fait du pop avec une pincée de reggae et de r’n’b. Ils sont accompagnés d’Eleonore Pitre à la guitare, Fabienne Gilbert à la basse, Camille Gélinas aux claviers.

Leur premier single Chasing Dream donne une bonne idée du côté ‘’sucré’’, amusant, de leur musique. Aiza Ntibarikure enveloppe le tout de sa voix mignonne. Quant aux paroles, elles parlent beaucoup d’amour sans tomber dans la facilité, par exemple Between Me & The Stars porte sur le moment où on aime en secret quelqu’un qui ne connait même pas notre existence.

Il s’agit d’un de leurs premiers concerts, car ils étaient très heureux d’avoir un soundman ! Cela n’a pas paru une seule seconde et le public a adoré se dandiner. On peut précommander leur album PRESS PLAY! Dès maintenant.

St.Lô

P1130742

C’est en live que les chansons inclassables de Room 415 de St.Lô prennent une autre dimension. Le quatuor est un trio énergique sur scène (DocMau travaille dans l’ombre à la direction artistique et au beatmaking).

Chaque fois que le groupe passe quelque part, il fait des adeptes. Pour sa première présence en sol québécois, le groupe a répété l’opération séduction sur le public beaucoup plus nombreux que pour Pink Chocolate. À la fin, quelques spectateurs qui ne connaissaient pas le groupe sont agrément surpris de ce qu’ils ont pu voir !

Les lumières bleues dépouillées apportent encore plus d’intimité et d’émotions. Les beats en deviennent plus puissants, vibrants.

Mezz Walidah prouve la justesse et la profondeur de sa voix, en plus de pouvoir facilement passer du chant aux parties rappées. Les interprétations de l’intense Legendary et leur reprise rythmée d’In the Pines obtiennent beaucoup de succès.

St.Lô ont été en session d’enregistrement il y a quelque temps et des nouveaux titres sont à prévoir. Entre temps, ils organisent un concours de remix de la chanson Flight and Fantasy qui se termine  le 10 août. Trois chanceux bidouilleurs pourront voir leur version incluse sur l’EP de la chanson qui sortira en septembre, en plus de remporter un album, un vinyle et un t-shirt. Si vous avez du talent musical, vous avez encore le temps de pondre un remix !

La Bronze

P1130808

On est totalement séduit par La Bronze au tournant de minuit. La première chanson nous touche d’emblée (Sache que). C’est un trio mené par Nadia Essadiqi, que l’on a pu voir en tant que comédienne dans les webséries québécoises Quart de vie et Projet M.

La bio twitter de La Bronze résume bien ce que c’est : ‘’Rock à paillettes vaporeuses, drummeuse-chanteuse à la voix velours, mélodies attrappe-coeur, beats pop-rock-trip-hop sexy’’.  L’auteure-compositrice-interprète a une voix rauque, une articulation libre et particulière. Elle joue de la batterie (et du clavier, mais pas sur scène).  Elle est accompagnée de Franklyn à la guitare  et Jean-François de Bellefeuille aux claviers. Même quand elle à sa sauce Cry Me A River de Justin Timberlake, on peut savourer les percussions percutantes et le clavier électro langoureux. Les textes sont remarquables à la première écoute. Ils sont poétiques, bien écrits, sur l’amour, la sensualité, la jeunesse, la liberté, l’envie de vivre, etc. Ils sont constitués d’une tonne de phrases-choc, même pendant les introductions, comme le texte d’Ouvre-moi ton plexus bébé.

Un EP est sorti en 2012 et les compositions sont vraiment bien maitrisées pour un début de carrière. Il s’est mérité le Prix du jury du meilleur compositeur au renommé Festival en Chanson de Petite-Vallée. Le premier album de La Bronze sortira le 16 septembre prochain réalisé par Sébastien Blais-Montpetit (Radio Radio, DJ Champion, Caracol). Ils ont joué à la fin du mois de juin à Los Angeles pour la SOCAN, invité par Chad Richardson au Sunset Marquis, qui a accueilli d’illustres inconnus tels que les Rolling Stones, les Beastie Boys, Bob Marley. Elle a aussi inauguré la maison SOCAN à Los Angeles. Elle a pu faire des rencontres et faire une séance d’écriture avec Mikey Mike et Clare Reynolds qui ont écrit des chansons pour Rihanna.

Bémol, quel choix bizarre de programmation de la placer en dernier… Une vingtaine de personnes sont toujours présentes et cela est dommage, car elle aurait mérité mieux. Quelques spectateurs éméchés se font remarquer, mais Nadia Essadiqi fait preuve de beaucoup de tact et d’improvisation ! On espère la revoir dans un autre contexte.

Nos photos sur Flickr

Vous pouvez suivre, découvrir, écouter, les trois groupes ici :

  1. St.Lô :
    Facebook
    Twitter
    Bandcamp
    Site officiel

La Bronze :
Facebook
Twitter
Bandcamp
Site officiel

Pink Chocolate :
Facebook
Teitter
Bandcamp:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s