Retour sur … Red Touch !

Découvrez les Lorrains de Red Touch à travers leur EP Apology of Desire !

red touch pochette

Des petites annonces à Red Touch !

Alors que nous savions que les petites annonces pouvaient avoir le don d’aider à la création de beaux projets musicaux comme c’était le cas avec les parisiens de Toybloïd qui avaient eu recours à ce moyen, aujourd’hui c’est au tour des Nancéiens de Red Touch de nous montrer les bienfaits d’oser répondre à une recherche de musiciens.

En effet, l’on doit cette démarche au guitariste, pianiste et compositeur Vincent Rozier, qui souhaitait former un quatuor avec une voix féminine. Le biais des annonces lui auront permis de trouver une chanteuse, Alessandra Venner mais également un batteur, Guillaume Vasseur.

Les Premières compositions !

C’est donc sous forme de trio que Red Touch commence à coucher ses premières compositions sur le papier, Morphine ayant été composé dans un cadre particulier puisqu’il s’agissait d’un concours s’intégrant dans la lutte contre l’usage de drogues, le tout organisé par le ministère de la cultureTequila, depuis devenu On The Rocks, quant à elle décrit l’ivresse comme un remède face aux soucis quotidiens.

Signant de bons débuts avec ces deux morceaux, le groupe reste néanmoins en quête d’un bassiste disposant d’une technique élevée pour suivre leurs compositions. Pas de petites annonces cette fois-ci puisque c’est dans un bar qu’ Hugo De Becker fit son entrée dans le groupe, s’intégrant parfaitement à la formation malgré un univers bien différent.

Le groupe enfin au complet, il est tant de se tourner vers  l’avenir !

Travaillant d’abord sur des reprises comme Paranoid de Black Sabbath ou  Born to be Wild des Steppenwolf, le quatuor compose un troisième titre, Don’t Trust Me qui verra le groupe propulsé sur les devants de la scène locale, remportant aux passage de nombreux prix (1er prix pour le Festival des Nocturnes Etudiantes et Metz Rock City, 5ème prix au Tremplin de la Mutualité).  Enchaînant les concerts, ils auront même la chance de pouvoir se produire au Nancy Jazz Pulsation avant de faire la première partie des Popopops à L’Autre Canal, des Backstage Rodeo aux Trinitaires, ainsi que de Manau au Festival du Vieux Canal !

red touch promo

Apology of Desire, le fruit d’un travail acharné !

Chacun ayant ses propres études à gérer, le groupe a su profiter d’une pause pour enregistrer leur premier EP avec l’argent récolté durant les concerts chez Théo Balland à Strasbourg tout l’hiver 2013/2014. Sorti le 30 Mai 2014 sous label indépendant, voici nos impressions sur Apology of Desire !

Dès la première écoute de ces quelques titres, nous ne pouvons que constater à quel point divers univers s’offrent à nous, la langue de Shakespeare ayant été choisie par Red Touch pour s’exprimer, la musique oscillant quant à elle entre blues et rock alors que la voix d’Alessandra, elle, est toujours très claire et sans fioritures, ce qui change des voix grasses et usées que l’on entend bien trop souvent dans ce monde !

Fuel on fire nous fait partir dans une contrée lointaine avec un solo de guitare laissant rêveur. Puis, nous retrouvons On The Rock dont nous vous parlions précédemment comme étant le deuxième titre de la formation. Tout de suite, apparaît l’importance du bassiste dans le groupe puisque l’instrument est dominant sur la quasi-totalité des morceaux, cependant Super Love sort du lot, la basse donnant le rythme avant que les guitares ne s’emparent du titre, révélant le niveau du groupe tout en nous laissant imaginer l’ampleur du titre dans sa version live. Vient alors Don’t trust me, qui, dès les premiers accords nous fait comprendre comment le groupe s’est retrouvé propulser sur les scènes, la guitare offrant un enchaînement d’une telle énergie que l’on aurait envie de se laisser aller dans un pogo, sautant en tout sens. Beyond the light vient calmer le jeu, donnant une profondeur au texte comme une ballade appuyée par des arpèges et des envolées permettant l’évasion en tous points. Et s’il s’agit d’un magnifique morceau pour clore l’écouter de cet EP, un sentiment de frustration plane tout de même, quelques morceaux supplémentaires manquants.

Il nous faudra cependant attendre la rentrée pour obtenir quelques dates que nous vous communiquerons ici-même dès que nous en saurons davantage.

Dans cette attente vous pouvez vous procurez Apology of Desire sur le Bandcamp du groupe :

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s