Owlle : le petit hibou va sortir !

Est-on tombé sur la nouvelle princesse de l’électro-pop française  ? On peut dire que oui !

Owlle. Crédit : Emily Kai Bocky

Owlle. Crédit : Emily Kai Bocky

On la compare physiquement à Florence Welch (la chanteuse de Florence + The Machine), et musicalement elle nous délivre de belles merveilles : voici Owlle (ou France Picoulet au civil) qui fait trembler la sphère musicale avec un premier album (France) sorti en janvier dernier, avec beaucoup de dreamy-pop sombre et d’électro démesurée. On l’avait connu notamment avec le célèbre tremplin des Inrocks Lab en 2011, ou elle en est sortie gagnante, ce qui lui ouvrira les portes des collaborations entre Vitalic (sur le titre Under the Sun, paru sur le dernier album de l’artiste électro (Rage Age) en 2012)  ou la réalisatrice américaine Emily Kai-Bock (pour la réalisation de son clip Ticky Ticky). Elle signera carrément un remix de Heaven, l’un des titres du dernier album de Depeche Mode (Delta Machine) sorti l’année dernière.

C’est dans un univers pop et électrique que la plasticienne de formation nous propulse. L’ensorcelante Fog ouvre l’album, avant d’enchaîner avec l’emblématique Don’t Lose It et son côté eighties prononcé. Des pistes plus punchy agrémentent l’effort, comme la puissante Like a Bow (et sa mélodie proche du dubstep), la très électro-urbaine Creep ou l’envahissante Slience. On retrouve aussi des compositions de la chanteuse sortie bien avant l’album (en 2012), Discorder ou Ticky Ticky. Et que les fans de ballades se rassurent : les mélodiques Free (précédé par l’interlude « 9 ») ou Your Eyes sont présents et sauront les enchanter, avant de clôturer avec l’hypnotisant My Light is Gone.

Avec un premier album réussi et apprécié, Owlle pourrait devenir la nouvelle chouchoute dans le domaine de l’électro pop française, à coup d’électro-pop rêveuse et minimaliste.

owlle-500-tt-width-360-height-342-crop-1

Et pour ceux qui souhaitent la voir en live, elle sera à la Gaité Lyrique (Paris) le 20 septembre prochain (billetterie disponible sur ce lien) et le 11 octobre à Saint-Dié les Vosges. 

Pistes à écouter absolument : Don’t Lose It – Like a Bow – Slience – My Light is Gone

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s