Retour sur la Finale Sosh Aime les InRocks Lab

Nous étions au Trianon pour soutenir les 5 finalistes du concours

WP_001031-001

Vous étiez nombreux à retirer votre invitation pour assister à la Finale Inrocks Lab le 27 septembre dernier qui se tenait au Trianon à Paris. Les Insouciants y étaient aussi ! Parmi 2 000 candidats ayant participé au concours, 5 artistes avaient finalement été choisis, et ils étaient sur scène une dernière fois pour s’affronter lors de la finale de la 11e édition de ce concours.
La soirée commençait à 17h30 avec les prestations de Radio Elvis, Juliette Armanet, Feu ! Chatterton, Camp Claude et Beny Le Brownies, avant la prestation de Cats On Trees, invités d’honneur ayant eux-aussi participé au même concours en 2011. Durant toute la soirée, les internautes étaient invités à voter sur les différents réseaux sociaux dont les votes comptaient pour le prix du Public. Un deuxième prix était décerné, celui du Jury.
Revenons sur cette soirée qui a couronné Feu ! Chatterton qui, pour la première fois dans ce concours, a remporté le Prix du Jury et le Prix du Public !

Les premiers à arriver sur scène sont Radio Elvis, et presque malheureusement dirons-nous car la soirée commençant à 18h15, tout le monde n’est pas encore arrivée au Trianon. Mais dommage pour les retardataires parce que Radio Elvis a proposé une très bonne prestation. Radio Elvis, c’est d’abord Pierre Guénard qui, après 2 ans en solo, s’accompagne de deux musiciens, Colin et Manu, proposant des compositions francophones – chose qui se fait rare – sur fond de rock moderne.

DSCF3735

 

C’est ensuite au tour de Juliette Armanet de s’installer sur scène, seule avec son piano, et son énorme bouquet de fleurs, pour un tête-à-tête avec le public. Juliette Armanet décrit sa musique comme « de la chanson française. Un peu piano, un peu électro. Ca dépend des humeurs » ; Juliette Armanet, c’est avant tout de la chanson française, mais avec un twist d’humour. Elle aura beaucoup de succès sur la scène du Trianon, et finira son set d’une manière assez originale sur un titre intitulé La nuit : elle demande aux ingés d’éteindre toutes les lumières pour que la salle du Trianon se retrouve dans le noir complet. Une chorale « magique » vient alors la rejoindre, portant des lunettes en forme d’yeux phosphorescents, et avec également du rouge à lèvres visible dans le noir ; le résultat est insolite.

DSCF3773

 

Vient ensuite Feu ! Chatterton, le quintette parisien oscillant entre new wave et chansons à textes, textes dans la langue de Molière. Feu ! Chatterton jouit d’une notoriété récente suite à leur passage dans plusieurs festivals l’été dernier, et grâce au titre La mort dans la pinède sur toutes les ondes récemment. Arthur, le chanteur, fait preuve d’une prestance indéniable, avec son look de dandy et sa voix singulière maniant le spoken word.

DSCF3792

 

Il est peut-être difficile de passer après Feu ! Chatterton, mais Camp Claude relève le défi. Formé il y a un peu plus d’un an par la photographe Diane Sagnier et deux musiciens de Tristesse Contemporaine, Léo Hellden et Mike Giffts, Camp Claude a su envouter le public présent avec sa pop électro en anglais. Et puis eux-aussi ont su déjà démontrer toute l’étendue de leur talent à travers de nombreuses dates en 2014, y compris des festivals. Ils se sont même payé le luxe de revisiter avec brio le titre All shook up d’Elvis Presley.

DSCF3850

 

Enfin, le dernier artiste à se produire sur la scène du Trianon est Beny Le Brownies, sur fond de hip hop français. Le très jeune MC de 20 ans originaire d’Annecy, qui écrit tout de même depuis ses 15 ans, arrive sur scène en mode vacances (on parle là de la tenue vestimentaire), après une intro de son comparse aux platines. Malgré un petit couac dès l’entame, Beny Le Brownies ne se laisse pas démonter et prouve qu’il peut retomber sur ses pattes – ou sur son flow – avec une aisance certaine, demandant même au public d’être plus présent. Se disant influencé aussi bien par Oxmo Puccino que par Serge Gaisnbourg, Beny le Brownies se veut à contre-courant, sans se calquer sur le modèle américain.

DSCF3867

 

Feu! Chatterton, les grands gagnants, se produiront notamment sur la scène de La Cigale le 15 novembre prochain à l’occasion du Festival Les Inrocks Philips; retrouvez toute la programmation ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s