Les Parades de Mina Tindle

Succombez à l’univers de Mina Tindle et écoutez son Parades

10633779_10152766629383234_3133870985026754270_o

Le compte à rebours est terminé ! Suite aux multiples indices dévoilés depuis avril dernier, le deuxième album de Mina Tindle intitulé Parades est enfin disponible depuis le 6 octobre 2014 ; et cet album arrive à point nommé pour mettre un peu de couleurs à cette nouvelle saison monotone qui s’installe.

A l’inverse de son précédent album Taranta (2012), dont la réalisation avait pris beaucoup de temps, ce deuxième opus est né en quelques semaines ; Mina Tindle précisera d’ailleurs « Avec Parades, j’avais envie de quelque chose de très franc quitte à me lâcher dans le vide. J’ai pris des risques, en acceptant comme un pari de composer et d’enregistrer cet album en peu de temps ». Et le risque est payant, car nous sommes loin de dire que cet album a été bâclé. De plus, Pauline de Lassus – de son vrai nom – l’auteur, la compositrice et l’interprète, bien impliquée dans son projet donc, s’est également bien entourée : Olivier Marguerit, à ses côtés sur scène depuis son premier album, joue le rôle de coréalisateur et copilote de Parades ; et pour ce qui est des arrangements, elle a fait confiance à Brian McOmber (Dirty Projectors) à la batterie, à Guillaume Villadier à la guitare et au mixeur Craig Silvey (Portishead, The National, Arcade Fire…). Elle s’associe également à Bryce Dessner (The National, Clogs) pour l’enregistrement de deux titres, L’astrakan et Taranta (comme un clin d’œil au passé) à Brooklyn. Une forte influence américaine/anglaise donc pour ce deuxième album; mais alors que sur Taranta, la langue française ne faisait que de furtives apparitions, Mina Tindle s’est enfin sentie plus à l’aise dans sa langue maternelle, avec plus de la moitié des morceaux dans la langue de Molière.
Mais que ce soit en français ou dans la langue de Shakespeare, tous les titres nous invitent au voyage. Un voyage au bord de mer avec Seaside, en Espagne dans A Séville et en Italie dans Madonne, voire Plein Nord. On remarque même quelques notes asiatiques dans Je sais. Mais c’est aussi un voyage cérébral, car Parades nous emmène là où seule la poésie peut embarquer notre esprit, dans des contrées lointaines et imaginaires, desquelles on ne veut pas redescendre sur terre à l’issue des 12 titres, quitte à mettre l’album en mode repeat….

Il n’y a pas de chichis dans cet album, pas de « trop » ou de « pas assez »; tout est sa place et à sa juste mesure, pour mettre en relief comme il se doit la douce voix de Mina Tindle, à la croisée de Cat Power et de Feist. On y trouve quelques notes de piano sur Taranta et Madonne, de jolies cordes sur Ta peau et Madonne encore, des instrument à vent sur A Séville; sans oublier les chœurs, qui mettent un point d’honneur à l’escapade et la plénitude. Parades jongle entre titres entrainants aux allures électro-pop, comme dans Pas les saisons, I command ou encore The curse, et titres folk aux rythmes plus langoureux, comme Ta peau, Plein Nord et Dehors.

Comme le dis Mina Tindle, Parades c’est ça:

1959387_10152768690218234_4814749436972415056_n

Mais en fait, il n’y a pas de mots pour décrire cet album, car ce sont avant tout les émotions qui sont transmises par son écoute.

 

10501732_10152551611908234_1482496778735858974_n

Tracklist de l’album :

01. Je sais
02. Pas les saisons
03. Seaside
04. Taranta
05. I command
06. Ta peau
07. The curse
08. A Séville
09. Madonne
10. Plein nord
11. Dehors
12. L’Astrakan

Cet album est également disponible en sublime vinyle :

1536606_10152791107553234_8011180708221392090_n-001

 

On finit en vous rappelant les prochaines dates de concert de Mina Tindle :

15 octobre 2014 – MAMA Festival 2014, Paris (75)
16 octobre 2014 – Chabada, Angers (49)
24 octobre 2014 – Le Ferrailleur, Nantes (44)
13 novembre 2014 – Hoxton Square Bar & Kitchen, Londres (Angleterre)
15 novembre 2014 – EMB, Sannois (95)
18 novembrre 2014 – Botanique-Rotonde, Buxelles (Belgique)
24 novembre 2014 – La Gaîté Lyrique, Paris (75)
3 décembre 2014 – Rock School Barbey, Bordeaux (33)
4 décembre 2014 – Victoire 2, Saint-Jean De Vedas (34)
5 décembre 2014 – Connexion Café, Toulouse (31)
6 décembre 2014 – Les Bains Douches, Lignières (41)
10 décembre 2014 – Le Colisée, Lens (62)
13 décembre 2014 – Centre Culturel Theo Argence, Saint Priest (69)
13 janvier 2015 – Trianon Transatlantique, Sotteville-les-Rouen (76)
13 février 2015 – Saint Jean de la Ruelle (45)

 

———————–

Crédit bannière : Julien Mignot

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s