Sortie du Second EP de Cléa Vincent

Après Non Mais Oui ! 1/2, voici tout naturellement Non Mais Oui 2/2

© Laurent Chouard

 

Cléa Vincent a fait une licence d’économie, mais a très vite abandonné son master parce qu’elle était un peu déconnectée de cet univers. Son univers à elle, c’est la musique. Elle commencera d’ailleurs par de nombreux passages dans les bars parisiens ; son premier concert, c’est au Pop In dans le 11e en juin 2010 – elle y refera d’ailleurs d’autres passages.

Deux rencontres clés se sont produites, mais avec une tournure totalement différente. D’abord, c’est Jan Ghazi, directeur artistique chez Sony, qui apprécie très rapidement la musique de Cléa Vincent, et qui la fait signer chez Polydor. Mais le problème des grands groupes, c’est leur incapacité à vendre l’indescriptible ; pour preuve, un contrat signé mais aucun album d’enregistré, et ainsi aucun concert de programmé. Et puis il y a Victor Peynichou, la personne qui est derrière le label indé Midnight Special Records ; une plus petite structure certes, mais qui sait quoi faire de l’univers de Cléa Vincent, pour preuve : 2 EPs sortis en seulement quelques mois.
Il y eut le premier EP Non Mais Oui ! 1/2, sorti en mars dernier ; et aujourd’hui est disponible le deuxième EP, Non Mais Oui 2/2. Un titre qui résume à lui tout seul son état d’esprit : insouciant et indécis, qui selon elle caractérise plus ou moins les artistes qui se lancent dans la musique.

Les gouts musicaux de Cléa Vincent sont variés : Véronique Sanson, Dick Annegarn, Kylie Minogue ou bien Gilberto Gil ; son style, quant à lui, s’intègre parfaitement dans la nouvelle French Pop. Qualifié de gnangnan par certains, c’est avant tout une musique légère, minimaliste et décalée, avec des textes en français exprimant des sentiments personnels et profonds. Des textes plus sombres que sur le premier EP qui renvoyait plus une lumière solaire.

Ce deuxième EP est composé de 6 titres dont 2 remixes (des 1e et 2e titres) et une reprise de Daniel Darc, Seul sous la lune, en duo avec Baptiste W. Hamon.
Ce soir j’y ai pensé ouvre l’EP, c’est un titre intimiste sur une simple base de synthé, avec des effets d’échos dans la voix ; il y a aussi Dérives du lendemain, sur cette fois une musique digne des 80’s. On y trouve la mélancolie des lendemains.
Château perdu propose une rythmique déjà plus dansante, de l’électro pop doux et enivrant qui se conclut sur un solo de saxophone.
Dans Seul sous la lune, on y retrouve des similitudes avec un autre groupe de cette nouvelle French pop, La Femme.
Quant aux remixes, le premier, celui de Ce soir j’y ai pensé, se base sur la répétition du couplet « ce soir si je commençais, je ne finirais pas »; le suivant, le remix de Château perdu, on le doit à Ricky Hollywood, et il est intitulé pour l’occasion Château retrouvé. Ces deux remixes proposent une mélodie beaucoup plus profonde et planante.

 

10616561_930115720336197_6763564343069918664_n

Tracklist de l’EP :

1. Ce soir j’y ai pensé
2. Château perdu
3. Dérives du lendemain
4. Seul sous la lune (Daniel Darc Cover) en duo avec Baptiste W. Hamon
5. Ce soir j’y ai pensé (Remix)
6. Château retrouvé (Remix de Château perdu)

A retrouver sur Deezer

 

On vous laisse avec le clip pop et dansant de Château perdu, réalisé par Michelle Blades, et qui propose plans fixes, jeux d’ombres et de lumières, et jeux de jambes. Cléa Vincent nous offre quelques pas de danse, et s’accompagne derrière elle de chœurs féminins et de musiciens masculins. Un clip rétro !

 

La Release Party aura lieu le 29 octobre 2014 sur la scène du Point Ephémère à Paris.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s