Live Report – Ysé @ la Péniche Antipode, Paris

Ysé a enflammé la Péniche Antipode

DSCF3886

Jeudi 20 novembre 2014, Les Insouciants étaient présents à la Release Party d’Eldorado, le dernier EP d’Ysé sorti le 17 novembre dernier. Nous avons embarqué sur l’eau et sommes rentrés dans le cabaret de l’Eldorado. Des visages connus étaient également présents dans la salle, en effet nous avons pu y croiser le photographe Pierre Terrasson, le guitariste Yann Péchin ou bien encore l’artiste Emmanuelle Cadoret, qui sont tous, d’une manière ou d’une autre, entrés dans l’univers d’Ysé.

DSCF3908

A l’ouverture de la salle, le décor est planté avec comme musique d’attente Queens of the Stone Age, qui donne le ton. Ceux qui suivent Ysé depuis ses précédents album et EP auront pu remarquer qu’Ysé s’est maintenant lancée dans un projet plus rock. Les titres d’Eldorado seront bien sur intégralement joués, mais nous aurons également droit à des titres tirés de Nouvelle Ere, prenant ainsi une autre dimension. Ysé interprètera aussi sa cover de David Bowie, Rock’n’roll suicide, et elle invitera sur scène Benoit Simon lors de Labyrinthes, pour lequel il a écrit la musique, et enfin nous proposera un duo guitare / harmonica avec France de Griessen sur un titre de Patti Smith, China Bird. Nous aurons également la chance de découvrir le titre Highway 66, titre écrit par Emmanuelle Cadoret, qui devait figurer sur Eldorado.

DSCF3996

Ysé est une artiste entière, elle vit ses chansons de la première à la dernière note, jusqu’au bout de ses doigts. Les musiciens qui l’accompagnent – Vassia Zagar, Lionel Peraldo, Romain Darbon et Matthieu Lesénéchal – habillent merveilleusement ces textes aux paroles puissantes ; on ressent cette complicité et cette joie de jouer ensemble. Tout d’abord quelque peu pudique, Ysé se lâchera au fur et à mesure de la soirée, laissant sa fureur envahir son corps et la scène, la transmettant ainsi à son audience. Un petit répit aura tout de même lieu lorsqu’Ysé invite France de Griessen à la rejoindre sur scène ; elles s’installent toutes les deux sur les marches qui mènent à la scène, la première prend son harmonica, la deuxième sa guitare, pour nous proposer leur interprétation de China Bird de Patti Smith. Mais avant de débuter, France ira jusqu’à demander au public de s’asseoir par terre, public qui s’exécutera pour se laisser envouter par l’alliance réussie de ces deux voix que presque tout oppose. Mais c’est bien à la venue de Benoit Simon, qui accompagne Ysé à la guitare sur le titre Labyrinthes, dont il a lui-même écrit la musique, que les décibels vont monter. Lui aussi possédé, nous assistons à une déferlante de riffs, posant ainsi clairement ce titre dans le domaine du rock. C’est ainsi qu’elle achèvera son set, demandant ensuite à tous ses invités de la rejoindre sur scène pour saluer ce public qui les applaudit. Mais un rappel il y aura, avec le titre Eternelles, comme pour laisser ce beau moment suspendu… Les lumières s’éteindront sur une Ysé les mains au ciel.

DSCF4149

Retrouvez plus de photos sur notre Flickr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s