[Live Report ] Nat Jenkins and The Heart Caves et Bleachers à L’Autre Canal

La jeunesse soulève l’Autre Canal !

Nat Jenkins & The Heart Caves @ L'Autre Canal, Nancy

Nat Jenkins & The Heart Caves @ L’Autre Canal, Nancy

Attendus en France depuis quelques mois, The Kooks ont embarqué à leurs côtés le quintet franco-britannique Nat Jenkins and The Heart Caves ainsi que les new-yorkais BleachersLes Insouciants se sont rendus sur la première date française à l’Autre Canal de Nancy le 13 Février pour vous !

Nat Jenkins & The Heart Caves

Nat Jenkins & The Heart Caves @ L’Autre Canal, Nancy

Si le public semble impatient de retrouver les Kooks, Les Insouciants eux, préfèrent s’attarder sur leurs premières parties, et en particulier sur le quintet franco-britanique Nat Jenkins and The Heart Caves venu défendre leur EP quatre titres. Tour à tour, il nous sera donné d’entendre Gentle Night et ses rythmiques dansantes sur fond de synthétiseur ou encore Waltz qui ne sera pas sans nous rappeler David Bowie comme c’était déjà le cas au travers de leur premier album Now Here This (2014). Ce dernier comporte d’ailleurs un instrumental planant à nous en couper le souffle. Entre deux morceaux, Nat Jenkins fait un clin d’oeil à Nancy où ils jouaient pour la première fois, l’un de ses musiciens – le bassiste – en étant originaire. S’en suivent plusieurs titres issus du premier opus avant que le groupe ne conclu avec son nouveau single Turn Me On, le public se mettant soudainement à danser et taper dans les mains au rythme de la basse. Les « Turn Me On » repris en boucle trouverons aussi preneur, la foule se décomplexant.

Bleachers @ L'Autre Canal, Nancy

Bleachers @ L’Autre Canal, Nancy

Viens ensuite le tour Bleachers, groupe d’indie pop à l’initiative de Jack Antonoff, plus connu comme lead guitariste de Fun mais aussi comme étant le chanteur et compositeur de Steel Train. Une chose est sûre, si Antonoff a gardé secret ce projet jusqu’en Février 2014, date à laquelle a été dévoilé le premier single Wanna Get Better, aujourd’hui nous pouvons être certain qu’il va marcher comme sur des roulettes, de nombreux titres de ce premier album Strange Desire (2014) résonnant comme d’excellents singles. C’était évidemment sans compter sur le jeu de scène de l’américain qui nous offre un véritable show, sautant sans cesse entre deux interactions avec le public qu’il parvient à emporter avec lui sans problèmes, la foule réagissant au moindre de ses faits et gestes, prêtant même sa voix lorsque le chanteur le réclame. On retiendra également la présentation des musiciens laissant place à un solo de chacun (batteries, saxophone, basse) sous l’ovation d’un public prêt à affronter le reste de la soirée. Touche finale, nous n’aurons pu que remarquer à quel point l’originalité de Bleachers tenait dans le fait de proposer un set avec deux batteries sur scène.

The Kooks @ L’Autre Canal, Nancy

Un changement de plateau plus tard, The Kooks entrent en scène pour un set de pas moins de 21 morceaux incluant évidemment des titres en masse de leur quatrième album Listen (2014) tel que Around Town en ouverture ou encore Down et Dreams, sans pour autant oublier les fans de la première heure, oscillant entre leurs trois opus précédents. Et si en 2011 la bande de Luke Pritchard semblait encore bien timide, le groupe nous offre un revirement, le chanteur n’hésitant pas une seule seconde à se déhancher sur scène, les cris s’élevant de la fosse, pas moins de douze écrans de taille différentes diffusant tantôt des images créées pour l’occasion, tantôt le groupe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s