[LIVE REPORT] For The Hackers et Stevans @ Nouveau Casino

Retour sur la soirée au Nouveau Casino avec les 2 groupes For The Hackers et Stevans

P1130592-001

Les Insouciants étaient invités à assister au concert de Stevans le 25 mars 2015 au Nouveau Casino à Paris, dont For The Hackers en faisait la première partie, organisé par Bobun Productions.

On commence avec For The Hackers qui a ouvert cette soirée au Nouveau Casino. Ce quatuor dieppois composé d’Arthur, Axel, Romain et Alex a sorti un premier EP, Bloody Colors sur le label Un Plan Simple, et est venu nous présenter leurs titres, dont leur dernier single Babyshambles.

DSCF5277

A leur arrivée, on voit débouler 4 petits jeunes, mais il ne faut pas se fier à leur allure juvénile, ces enfants du rock ont les atouts pour proposer une prestation scénique à la hauteur. D’ailleurs, la scène, ils connaissent déjà, ayant déjà fait les premières parties d’Eiffel, des BB Brunes ou encore de Metronomy. Des mélodies à la Two Door Cinema Club et un déhanché (et le blouson en cuir) à la Alex Kapranos des Franz Ferdinand, For The Hackers sont dans la lignée des groupes indie pop du moment alliant sonorités actuelles et réminiscences eighties, qui prennent même le pari gagnant de composer en anglais et en français. Très énergique et désireux de se nourrir de l’ambiance dans la salle, Axel n’aura de cesse de demander au public de bouger au rythme de leur musique. Ce que n’hésitera pas à faire en particulier un groupe de jeunes femmes, apparemment très conquises par leur prestation.
Ils quitteront la scène après un set réussi, en remerciant le public et le Nouveau Casino.

DSCF5342

Place ensuite aux Suisses de Stevans, avec un saut de génération. Et là, on est tout de suite charmé et happé par cette aura qui se dégage de ce groupe et particulièrement de son chanteur, Yvan Franel. Il faut dire que ce dernier a déjà de la « bouteille » avec Stevans, groupe créé en 2006, avec lequel il a déjà enchainé plus de 500 concerts en Europe, faisant les premières parties, entre autres, de Kaiser Chiefs, Editors ou encore Snow Patrol, et participant à de nombreux festivals. Mais ce soir-là, c’est pour promouvoir la sortie de leur nouvel album, Ruptures, disponible dès le 6 avril 2015, que Yvan Franel, accompagné de Yann Secrest à la guitare, de Léo de Riedmatten à la batterie et de CJ Nickolson à la basse, était sur la scène du Nouveau Casino pour ce qu’on appelle donc une Release Party.

DSCF5408

Le groupe est très en forme, avec un guitariste possédé, un batteur en transe, un bassiste qui ira jusqu’à s’adonner à du head banging, et un chanteur touche-à-tout. En effet, ce dernier passera de guitare électrique à guitare acoustique, en passant par un synthé, et en proposant même un solo de batterie envoutant. Et comme si cela ne suffisait pas, Yvan Franel trouvera le temps de descendre de scène pour échanger des pas de danse avec le public, partagera quelques mots en arabe et ne cessera de faire des blagues sur les Suisses. Et que dire de cette chemise dorée qui brillait de mille feux!

DSCF5432

D’un point de vue musical, Stevans étonnera en passant sans transition de titres rock à des titres plus pop, ou encore électro, et enfin des ballades qui feraient presque intrus dans ce set, notamment un titre où Yvan Franel se retrouve seul sur scène en guitare acoustique. Stevans semble heureux de jouer sur une scène parisienne, le public dans une salle comble semble conquis, n’hésitant pas à se rapprocher de la scène à la demande d’Yvan et à se déhancher; enfin, Les Insouciants sont ravis d’avoir pu assister à cette découverte scénique.

DSCF5457

Retrouvez plus de photos sur notre page Flickr

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s