[Review] The Japanese House – Pools To Bathe In

A la découverte de l’univers minimal de cette jeune anglaise… 

Crédit photo : The Japanese House/Dirty Hit

Crédit photo : The Japanese House/Dirty Hit

Le projet n’a que quelques mois d’existence mais fait parler de lui depuis la mise en ligne de Still, son premier titre. Amber Bain, une londonienne proche de la vingtaine, tient les rênes de The Japanese House, en proposant une pop minimale, structurée et rêveuse. Si bien que son travail a déjà affolé bon nombre de médias, notamment la BBC. L’animateur emblématique Zane Lowe en a même fait son dernier « hottest record in the world » le 4 mars dernier, avant son départ pour Apple. La britannique présente aujourd’hui son premier EP, Pools To Bathe In, survolant un monde mélancolique et propice à la détente. On retrouve notamment Matthew Healy et George Daniel (The 1975) à la co-production de cet extended play.

Derrière cette pochette opposant les déchaînements de la nature à l’urbain, se cache quatre pistes toutes aussi envahissantes. Pools To Bathe In ouvre le bal, introduit par une ambiance « feu de camp » : bruits d’une plage et guitares acoustiques sont au rendez-vous. Elle se déstructure au refrain par une succession de boucles trip-hop au goût futuriste, avant de revenir sur le registre initial. L’envoûtante Still prend le relais, et nous porte dans une ambiance complexe et vaporeuse. Se mesurant à la voix mélodieuse et énergique d’Amber, celle-ci s’accorde chaleureusement à cette atmosphère pop-lounge. Teeth est certes plus sombre et languissant, or elle se révèle comme notre coup de coeur de cet EP. Ambiance langoureuse, tout en restant légère et ravageuse, la voix et les choeurs ne font qu’embellir cet ensemble déjà sublime. Sister clôture cette première exploration : une mélodie pop aux boucles downelectro, quelques notes de guitare et une voix presque à part de la musique. Une harmonie ensorcelante se dégage, et l’éblouissement est à son maximum.

Avec son premier EP réussi, l’anglaise figure parmi les bonnes surprises de ce printemps. Cela présage une suite intéressante, et bien évidemment, nous serons là pour l’évolution de cette jeune pousse.

Vous pouvez retrouver The Japanese House sur Facebook, Twitter et Instagram.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s