Emilie Nicolas dévoile le clip de Pstereo

Le clip de Pstereo : un voyage initiatique et onirique 

emi

Le nouveau clip d’Emilie Nicolas est sorti lundi. La belle a choisi le très radiophonique Pstereo. Emile Nicolas frappe fort en choisissant la seule reprise de l’album Like I’m a Warrior. Le clip, véritable invitation au rêve, montre Emilie Nicolas voyageant sur les routes écossaises et admirant les sauts majestueux des baleines de montagnes en montagnes.

Dans une interview accordée à The 405 (à qui Emilie a réservé l’exclusivité de la mise en ligne du clip), l’artiste revient sur ce tournage en Ecosse: « L’Ecosse, c’était génial ! Froid et venteux, mais parfait pour filmer. La nature a quelque chose de sinistre mais de beau à la fois. J’ai vraiment aimé être là, rencontrer et travailler avec des gens si talentueux ».

Concernant l’inspiration derrière la vidéo, Emilie Nicolas explique qu’il s’agit de l’idée du réalisateur Emile Rafael qu’elle a tout de suite aimé: « Le sentiment irréel et qui pousse à rêver qu’apporte ces baleines plongeant de montagnes en montagnes était quelque chose que j’ai vraiment aimé. Parfois je peux vraiment être effrayé par de très belles choses mais j’aime la nuance qu’apporte ces baleines solitaires et irréelles ».

 

Le choix de Pstereo n’était pourtant pas si évident. En effet, lors d’une interview qu’elle nous a accordé, Emilie Nicolas revient sur l’histoire de cette chanson qui n’est pas mauvaise, qu’elle trouve même très bien, mais qui ne lui ressemble pas :

Pstereo est la seule reprise présente dans votre album. Pourquoi cette chanson en particulier ?

En fait, je faisais mon premier concert au sein d’un festival d’été en Norvège, qui s’appelle Pstereo comme le nom de la chanson des DumDum Boys  et ils m’ont demandé si je pouvais faire une reprise de cette chanson. Donc c’était un peu comme un travail… Une offre d’emploi ! Et ce devait être une chanson… C’est un peu difficile à expliquer, mais c’était une chanson à mettre sur des posters, un petit single que seulement quelques personnes pouvaient enlever du poster et l’écouter… Un petit CD accroché sur une affiche quoi. C’était un truc un peu underground. Mais quand j’ai donné la chanson au directeur du festival, il l’a envoyé directement aux radios et puis c’est devenu un tube en Norvège ! Je ne m’attendais vraiment pas à ça.

Vous a t-il prévenu avant de l’envoyer ?

Non je ne pense pas qu’il m’ait prévenu ! Les gens des radios ont acheté la chanson et répétait à leurs auditeurs que ma reprise était impressionnante. Je tombais vraiment des nues.

Et l’aimez vous cette chanson ?

Ce n’est pas ma préférée non. Je pense que c’est la chanson la plus « grand public » que j’ai interprétée de toute ma vie.  Ce n’était pas censé être pour moi, mais pour ce festival donc c’est peut-être pour ça que ce n’est pas ma préférée.

Pourtant pendant votre concert d’hier, cette chanson et la dernière Grown up représentent un peu le point culminant du show… Ça finit en apothéose !

Oui c’est une chanson très bien, elle n’est pas mauvaise mais ce n’est juste pas… moi !

Martin Vienne

Retrouvez Emilie Nicolas sur les réseaux sociaux :

Facebook    Twitter    Instagram    Youtube    Site Internet

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s