[Live Report] Une soirée au Bus Palladium

Retour sur la soirée du Vendredi 8 Janvier au Bus Palladium !

 

Supervision 3.

 

Ce Vendredi 8 Janvier nous nous sommes rendues au Bus Palladium de Paris pour une soirée éclectique en présence de The Distance, Dead Sexy Inc, Supervision 3. et Ultra Bullitt. 

Ultra Bullitt

C’est le trio d’Ultra Bullitt qui a ouvert cette soirée avec un rock enragé faisant se dandiner le public aux quatre coins de la salle alors que la salle continue doucement à se remplir. Les curieux pourront d’ailleurs retrouver le groupe aux cotés des No One Is Innocent le 9 Avril prochain au Run Ar Puns de Châteaulin ainsi que le 18 Juin à l’occasion de la fête de la musique. Aucun lieu n’ayant cependant encore été communiqué, nous vous en ferons part en temps et en heure.

S’en suit la formation Supervision 3. et sa brit pop qui voit une salle comble, beaucoup étant venus dans le but de les découvrir. Tout comme au Gibus en première partie de Manu, le set débute par Prince Louis avant que le quatuor n’enchaîne avec les désormais reconnus Innocence et Enemies. Puis, c’est un nouveau titre du nom de Softly que nous offre le groupe, les sonorités n’étant pas sans rappeler celles utilisées par les frères Gallagher lors de leur live Familiar To Millions enregistré au Stade de Wembley (2000). C’était sans compter sur le fait d’entendre à nouveau Delusion que nous affectionnons tout particulièrement avant que le set ne se termine avec leur reprise de The The, présent sur l’album Soul Mining (1983), This is The Day.

Dead Sexy Inc

C’est ensuite au tour des Dead Sexy Inc de s’élancer sur scène, le trio nous offrant un show où se mélange glam et rock ponctué d’une touche d’électro, faisant apparaître les premiers pogos de la soirée. Le set s’est quant à lui vu composé de morceaux de leurs divers albums dont Afterhours, Black Box Baby, Hellywood, et Sourire Metallique présents sur Kamikaze (2007) mais aussi certains de Rodeo Boys, dernier opus en date sorti courant 2013, et dont nous aurons eu l’occasion d’entendre le single Lonesome Poupée ainsi que d’autres titres tels que Forever High, Anyway, Panorama, We Use To Play,  Just a Dog, ou encore You Can Make It !

The Distance

En guise de clôture de la soirée, les parisiens de The Distance présentent un rock alternatif explosif permettant aux pogos de se transformer en véritables petits circle pit, et ce, dès le premier titre, Punk ! Le quatuor reprend quelques morceaux de leur EP Mesmerise sorti le 18 Décembre dernier, dont le titre éponyme, avant de poursuivre avec The Calling, Trouble End, et Thank You For Nothing. De part ce set aux sonorités qui ne sont pas sans nous rappeler les Foo Fighters, ou encore Queens Of The Stone AgeThe Distance nous entraînent vers les Etats-Unis, annonçant une poursuite prometteuse, leur second album étant d’ors et déjà en route.

 

Retrouvez nos photos de la soirée sur notre Flickr !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s