[CHRONIQUE] Sugar & Tiger

Voici nos impressions sur le second album du groupe Sugar & Tiger.

sugar_tiger-001

Sugar & Tiger voulait s’en tenir à l’album Télévisage… Mais, au bonheur de son public et des Insouciants, on peut accueillir la naissance d’un second album intitulé Thixotropic. Les quinze titres, dont on a pu avoir trois échantillons il y a quelques jours, ont été produits par Arnaud Bascuñana (No One Is Innocent, Deportivo).

Dans ce nouvel album, on trouve le morceau Aurora qui nous entraine dans une poésie électrique au rythme lancinant. La voix de Florence partant agréablement vers le haut, accompagnés par les voix masculines du groupe formant ainsi une unité à la fois familiale et envoûtante. Didier Wampas réquisitionne le micro pour interpréter Comme Richard, un titre wampasien qui fait preuve d’une certaine mélancolie aux paroles fantaisistes. Un solo au son saturé de son fils vient appuyer de manière plus rock le morceau. Richard laisse succéder le titre L’Homme de l’Espace aux riffs vifs et détonants, laissant ainsi réapparaitre une touche punk avec la voix de Didier qui ne cesse de déclamer gravement. Les Tennis Girls à Gringoland proposent un duo du couple qui narrent une histoire délurée, le tout étant accompagnés par des accords saturés et des duels de solos puissants d’Arnold. Sans oublier la patte tonique de Diego à la batterie. Ce dernier va d’ailleurs ouvrir promptement le Bal de Savannah où vont se placer les sons saturés de Diego. Florence de son côté va interpréter des paroles sensibles sur lesquelles vont suivre des ouh ouh délicats de Didier, une manière inhabituelle de notre punk qu’on apprécie tout autant que ses interprétions wampasiennes. Cet apaisement est éphémère car cela n’empêche pas le morceau Le Dernier Concert de débuter sur un jeu de basse déchaîné de Jean-Mi Wampas. On espère que les paroles de Didier ne doivent pas être prises pour argent comptant car seront nombreux ceux qui voudront écouter encore et encore la fratrie de Sugar & Tiger en live. L’album se conclut par un petit digestif explosif, Mirabelle, aux paroles burlesques et triviales portée par une voix enfantine et ce, dans une veine toujours très rock.

En somme, Thixotropic sera parfait pour vos soirées entre proches puisque la complicité se ressent tout le long de l’écoute. Sugar & Tiger font une fois de plus preuve de leur fraternité à travers le rock, tout en étant imprégnées par des touches punks wampasiennes. N’oubliez pas que le groupe propose leurs « réunions de famille »…

Retrouvez donc Sugar & Tiger en tournée :

29 janvier 2016 – La Féline, Paris (75)

6 février 2016 – Surprise

25 février 2016 – Le Bar’Hic, Rennes (35)

26 février 2016 – Le Thy’Roir, Ploërmel (56)

27 février 2016 – Espace Culturel St André, Abbeville (80)

28 février 2016 – La Mécanique Ondulatoire, Paris (75)

13 mars 2016 – Surprise

9 avril 2016 –  Le Chaudron Baveur, Beauvais (60)

28 avril 2016, Le Bal Des Enragés, Paris (75)

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s