[REVIEW] SOFIAN MUSTANG, Back To Nowhere

On part en road trip avec les sept mercenaires de Sofian Mustang

cedad6_74a27e90117144a28e22631e43e9372d

© Marine Truite

Vous aimez la folk? L’americana? La chanson française? Les mariachis?… N’allez pas plus loin, un seul groupe vous satisfera!
Il s’appelle Sofian Mustang. Il vient de Bordeaux. Il est composé de 7 musiciens, et est mené par une voix féminine, qui chante tantôt en français, tantôt en anglais. Et il va surtout tout emporter sur son passage!
Formé en 2010, le groupe bordelais a déjà partagé la scène avec Manu Dibango, Sergent Garcia, Arthur H, ou encore Jehro; mais 2016 semble être leur année, avec la sortie de leur premier album très prometteur, Back To Nowhere, le mois dernier.
A la première écoute, on ressent un mélange indéniable des genres, et pourtant très homogène, mais aussi une folie bohème qui nous fait dire que Sofian Mustang est à écouter, mais surtout à voir sur scène.

Dès les premières notes, on pense évidemment à Calexico, sous les trompettes des mariachis, que l’on retrouve sur l’intégralité de l’album, que ce soit sur les titres rock, ou ceux plus folk. Et c’est en écoutant les 12 titres que l’on se rend compte que Sofian Mustang puise ses influences de partout. Et sous des mélodies enjouées, on y retrouve des textes mélancoliques.
C’est un véritable voyage spatio-temporel qui nous attend. Alors que, comme mentionné plus haut, les trompettes mariachis se retrouvent sur chaque titre de l’album, avec une présence plus ou moins soutenue, la multitude des instruments utilisés ici, alliée à la voix aux multiples facettes d’Elodie Carrier, nous transporte dans un univers pluriel.
Que ce soit dans les Grandes Plaines au son americana (Drunk Once Again; Le Wagon-Foudre) aux Balkans avec une musique tsigane (My Polish Love; No Desert), Sofian Mustang pense même à faire quelques arrêts supplémentaires avec des rythmes caribéens (Neige), hawaïens (Drunk Once Again), et africains (La Nuit Prend). Sans oublier quelques soupçons de Gospel (La Nuit Prend; Pachamama).
On se retrouve aussi en plein western avec Hey Monsieur, Soldier, No Desert, Pachamama; sans parler du titre instrumental qui clôt l’album, Tracce, qui nous confronte directement à Ennio Morricone, avec un rythme à la batterie qui fait clairement penser au rythme d’un cheval. D’un point de vue cinématographique, nous ne sommes pas en reste, passant de Tarantino (My Polish Love; Pachamama) à Kusturica (No Desert) d’un claquement de doigts.

Back To Nowhere est avant tout un album folk, avec ses cordes et son harmonica, ses balades lentes et mélancoliques. Mais ce qui fait aussi sa force, c’est l’intensité qui se dégage à travers cette multitude d’instruments, joués avec intelligence, et qui n’hésitent pas à donner un tempo plus rapide et de magnifiques montées en puissance.
Et que dire de la voix d’Elodie Carrier! Tout y est: les variations et les tonalités sont traversées avec aisance, les émotions sont pures et intenses à travers un chant parfois plaintif (My Polish Love), déchirant (Hey Monsieur), tremblant (Neige); dans les aiguës (Neige; Le Wagon-Foudre; et particulièrement sur Pachamama) ou dans les graves (No Desert), en anglais ou en français. D’ailleurs, dès le premier titre en français, Hey Monsieur, on a l’impression que Catherine Ringer s’est invitée!

Pour faire court, le premier album de Sofian Mustang est pour nous une réussite, avec une balance parfaite entre la musique, la voix et les chœurs. Un réel plaisir pour les oreilles et un ravissement pour ce voyage qui nous est proposé.

sofian-mustang-back-to-nowhereTracklisting de Back To Nowhere:
01. My Polish Love
02. Hey Monsieur
03. Soldier
04. Les Arcs Electriques
05. Neige
06. Drunk Once Again
07. No Desert
08. La Nuit Prend
09. The One on the Shore
10. Le Wagon-Foudre
11. Pachamama
12. Tracce

Sofian Mustang sera en concert:
18 mars 2016 –  Espace Culturel du Bois Fleuri, Bordeaux (33)
22 mars 2016 – Au Chat Noir, Paris (75)
26 mars 2016 – Palais des Congrès et de la Culture, Le Mans (72)
9 avril 2016 – Lieu à déterminer, La Roche sur Yon (85)
16 avril 2016 – La Machine à Musique, Bordeaux (33)
20 mai 2016 – L’Antirouille, Talence (33)

Retrouvez Sofian Mustang sur Facebook, Twitter et leur site officiel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s