[LIVE REPORT] Bryde et Bessa @ La Flèche d’Or

Soirée féminine en ce vendredi 18 mars 2016

8985_event-001

Les 17, 18 et 19 mars 2016 avait lieu la première édition du Festival Paris Music. Créé par les organisateurs du Disquaire Day, en association avec la Mairie de Paris, ce nouveau Festival se donne pour ambition de devenir chaque année un rendez-vous incontournable et d’offrir une voix importante à Paris au sein de la création musicale internationale.

Le vendredi 18 mars 2016, Les Insouciants se sont rendus à La Flèche d’Or pour une soirée sous le signe de la féminité et de la lettre B avec 3 artistes: Bryde, Bessa et Blondino. Alors que nous avions avant tout fait le déplacement pour Bryde, nous nous sommes allés à écouter le set de Bessa, mais nous ne sommes malheureusement pas restés pour Blondino.

Notre déplacement faisait suite à la découverte, il y a peu, de cette jeune artiste de BrixtonSarah Howells, jouant avec sa seule guitare électrique sous le nom de Bryde. Nous avions très rapidement été charmés par cette artiste influencée par PJ Harvey et Sharon Van Etten, avec les singles Wait et Help Yourself.
Ce soir-là, nous avons très vite compris que la tête d’affiche de cette soirée était Blondino; Bryde est ainsi arrivée sur scène devant un public parsemé. Mais il est clair que dès les premières notes, Bryde a le pouvoir de captiver, et ce avec seulement sa guitare et sa voix. On regrettera tout de même un jeu de lumières très faible, mettant la jeune artiste parfois dans la pénombre.
Mais Bryde a proposé un petit set de qualité, très fière de son premier passage en France (en espérant qu’il y en ait d’autres!) et tentant quelques échanges avec le public. Elle nous a proposé quelques nouveaux titres, avant de finir avec Wait et Help Yourself; et nous avons retrouvé ce qui nous avait tant plu: une voix cristalline sur des riffs ondoyants, qui nous emporte dans un tourbillon émotionnel.

DSCF7201

Puis, ce fut au tour de Bessa de rejoindre la scène, accompagnée de deux musiciens. Portée par des instruments plus présents (guitare, synthé, percussions) et une musique plus électro, Bessa, jeune artiste originaire de Marseille, propose un univers mélancolique à travers une pop sensible et passionnée. Elle commence son set au piano, pour ensuite prendre le devant de la scène avec sa guitare, et enfin finir seulement accompagnée de ses musiciens, lui donnant toute la possibilité de se mouvoir dans des chorégraphies à la Christine & The Queens. Une élégance jusqu’au bout des doigts.

DSCF7247

Retrouvez toutes les photos de cette soirée sur notre page Flickr.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s