[Retour Sur…] La pop folk de Starving Woodchucks

Découvrez la pop-folk de Starving Woodchucks !

starving woodchucks © Canto Cindy Photographies

© Canto Cindy Photographies

À l’initiative de Fred et Antonin (tous deux guitaristes), Starving Woodchucks né un beau jour de 2013 dans la région Poitevine, avec pour envie de délivrer un projet aux accents folk. La bande se complète rapidement avec les venues de Jean-Philippe à la basse et Elodie au chant, puis, l’année suivante d’Aurélien à la batterie ainsi qu’aux percussions.

Grâce à l’enregistrement home-made d’une première démo produite au cours de l’été 2014, le groupe se voit propulsé à l’automne sur la scène de la 19e édition du Festival Les Expressifs de Poitiers, qui sera d’ailleurs leur première sur les planches. Habitué à aux scènes locales, l’année suivante, Starving Woodchucks a l’aubaine de se produire Outre-Manche en rejoignant la programmation du Twinfest de Northampton, leur permettant ainsi de gagner en reconnaissance à l’étranger.

EP starving woodchucks

Enregistré et masterisé par Fabien Guilloteau au Nomad Audio à proximité de La Roche-sur-Yon, Starving Woodchucks est le fruit de compositions généralement amenées par les deux guitaristes et agrémentées par la suite d’une ligne de basse, de percussions, et bien évidemment de la voix d’Elodie à qui est dû l’écriture des textes.

Bien que le groupe songe à l’élaboration d’un album dans les années à venir, c’est la tête sur les épaules que les cinq membres misent avant tout sur ce premier EP, tout simplement intitulé Starving Woodchucks, avec lequel ils comptent sillonner les routes mais également avoir l’opportunité de mettre des morceaux en images, avec, pourquoi pas, un titre en live. Sortit courant Décembre 2015, Starving Woodchucks se présente comme l’accomplissement d’un long processus de création durant lequel chaque membre a apporté sa pierre à l’édifice, proposant arrangements et idées, jusqu’à ce qu’en découlent quatre titres aux influences pop-folk, dont Skycraper qui nous permet de pénétrer dans l’univers du groupe grâce aux arpèges d’une guitare résonnant comme une litanie ainsi que la voix de la chanteuse qui nous laisse aisément imaginer un défilement d’images autour de la thématique des villes, le titre signifiant littéralement gratte-ciel. Non sans nous rappeler les américains d’Explosions in the Sky, Starving Woodchucks transcende par le biais de ses mélodies, Nightmare s’inscrivant dans cette même veine tandis que Bye nous propose une balade rythmée par une batterie et une ligne de guitare qui laisse une fois encore percevoir des allures de leitmotiv tandis que la voix d’Elodie résonne au creux de nos oreilles avec douceur. Enfin, Mama s’annonce comme un titre aux percussions plus rythmées et réellement aux allures folk, la mélancolie présentes sur les autres titres persistants au gré de ce morceau qui pourrait parfaitement servir de single.

Bien qu’un album soit dans le collimateur du groupe, il vous faudra être patient pour en entendre plus puisque les priorités sont actuellement à la promotion de l’EP ainsi qu’aux concerts. Starving Woodchucks se produira d’ailleurs le 10 Juin prochain à Lusignan dans le cadre du Festival Melusik.

Retrouvez Starving Woodchucks sur les réseaux : 

FACEBOOK
TWITTER
SOUNDCLOUD

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “[Retour Sur…] La pop folk de Starving Woodchucks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s