[CHRONIQUE] Azafrán d’Audrey Jungle

L’album d’Audrey Jungle est disponible depuis le 14 mars 2016

12821480_10156550922300142_4625470923817886678_n-001

Après des mois de travail, de doutes et d’incertitudes, et grâce au crowdfunding réussi, Audrey Jungle est fier de présenter Azafrán, 12 chansons en français et en espagnol écrites et composés par l’auteur français engagée Audrey Jougla et le photographe argentin Heber Argus, sous la réalisation de Valentin Montu.
Azafrán, c’est le safran en espagnol.
« Le safran, poétiquement appelé « Or Rouge », est l’épice la plus chère au monde. Le safran est caractérisé par un goût amer. Safranum viendrait du persan Zarparan (زرپران), zar (زر) signifiant « or » et par (پر) signifiant « plume », ou « stigmate ». Depuis les années 1980, le safran est utilisé comme précurseur dans la synthèse de MDMA. En Europe médiévale, on utilisait le safran pour traiter des infections respiratoires et maladies comme la toux, le rhume, la scarlatine, la variole, les cancers, l’hypoxie et l’asthme. Les caroténoïdes du safran ont, dans certaines études scientifiques, montré des propriétés anticancéreuses, antimutagènes et immuno-modulatrices ». C’est ainsi qu’Audrey Jungle présente son premier album.

Nous avions découvert Audrey Jungle en avril 2014 avec une jolie balade en espagnol, Hasta El Mar, un titre très mélancolique.
Nous avions ensuite appris à connaître la facette rock d’Audrey Jungle, celle prédominante, un rock énergique décrit comme du « rock piment », notamment à travers la scène. En effet, le 26 juillet 2014, nous étions au Bus Palladium pour un show endiablé.
A travers Azafrán, c’est une autre facette que nous découvrons alors, avec un album très penché sur l’électro.
Laissez-vous guider à travers notre chronique titre par titre.

L’album s’ouvre sur Pyromane, un titre que nous vous avions fait découvrir en mai 2015, écrit par Audrey et co-composé avec Heber, sur lequel on y découvre la douce voix de l’une posée sur les sonorités très rock de l’autre.


Jusqu’à ce que tu reviennes
révèle ensuite un beat clairement électro, avec un rythme presque militaire. Le ton semble grave, solennel, tel une complainte, avec une attention toute particulière portée à l’écriture avec la présence de rimes, à travers desquelles Audrey pose par moment une voix plus grave qu’à l’accoutumée.
L’électro se ressent également dans le titre suivant: Sur Les Rails, où chaque dernier mot des couplets est répété et où les refrains utilisent ce même modèle répétitif. On y ressent une fureur dans la voix d’Audrey, qui semble presque énervée, et qui dévoile une voix éraillée lors des refrains.
Ce qui suit est un autre titre déjà découvert par Les Insouciants, Maitre du Monde, que nous vous présentions en novembre dernier. Un texte de nouveau agrémenté de rimes, un tempo assez rapide et des sonorités un peu électro accompagnent cette voix toujours remplie de douceur, une voix semblant à la fois innocente et épicée. Les influences de Rita Mitsouko ne sont pas loin.
C’est ensuite au tour du premier titre en espagnol de l’album, intitulé No Hay Forma. Cette fois, Audrey use de sa voix aiguë sur des sonorités new wave, toujours teintées d’électro.
Sous La Houle se révèle alors plus acoustique, plus mélancolique; une petite pause dans l’album, même si on y décèle un pont à la guitare électrique.
Un nouveau titre en espagnol est ensuite dévoilé, Faltan Sol; un titre sombre, une voix grave, comme un sentiment d’urgence, sur lequel on y retrouve les sonorités rock d’Audrey Jungle. Tout comme les deux titres suivants, Le Jour Où, et On Verra Ça Plus Tard, sur l’ironie de la prise de conscience tardive en terme d’écologie.
Pirate, de la même manière que No Hay Forma, révèle des sonorités new wave et électro. Sur ce titre, une certaine gravité dans les couplets est associée à des refrains plus féminins.
Avant de clore l’album, nous redécouvrons la balade Hasta El Mar; puis, on finit avec Pour Te Plaire. Un titre qui commence avec des riffs plaintifs, plein de mélancolie, pour très rapidement envoyer du lourd; encore une fois, Audrey Jungle jongle entre des couplets calmes et des refrains énervés.

Azafrán se révèle être un album plutôt court; de manière générale, le ton parait grave et les paroles mélancoliques. Mais nous sommes une fois de plus charmés par la facilité déconcertante d’Audrey à manier les tonalités, par les textes délivrés, et par la performance musicale d’Heber.

12832325_10156594598560142_3743969690001754206_nTracklist de Azafrán:
01. Pyromane
02. Jusqu’à Ce Que Tu Reviennes
03. Sur Les Rails
04. Maitre Du Monde
05. No Hay Forma
06. Sous La Houle
07. Faltan Sol
08. Le Jour Où
09. On Verra Ça Plus Tard
10. Pirate
11. Hasta El Mar
12. Pour Te Plaire

Pas de live prévu pour le moment, mais nous espérons pouvoir vous en annoncer prochainement!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s