[CHRONIQUE] Découverte de Juna avec Somewhere

Somewhere, fruit de la collaboration entre Juna et Roman Kouder

13029586_854125498032434_2414578340582091275_o

Marius Corthay, Emile Deutsch, Louis Ferens et Théo Le Goadec se sont tout d’abord lancés dans un projet pop-rock au sein de Les Drops. Depuis un an, ils sont en plein reconversion musicale et accueille l’arrivée d’un nouveau membre, Léo Michallet. Ce quintet, maintenant baptisé Juna, se concentre sur le travail en studio pour développer une nouvelle identité musicale, résolument plus funk et électro.
Les sonorités pop funk de Juna se sont alliées au groove nu-disco d’un producteur passionné de mastering, Roman Kouder, qui a déjà collaboré avec Patawawa, Nick Benet et Damon Trueitt, et qui tourne régulièrement dans des endroits en vue de la capitale comme le Ballroom, le Red Light, la Nuba, ou le Social Club.

Le 22 avril 2016 est ainsi sorti l’EP Somewhere, fruit de cette collaboration. Distribué par Believe Music, il est disponible sur toutes les plateformes musicales. Le résultat : une musique marquée par la rencontre de kicks électroniques propres et puissants, de riffs de guitare souriants et de basses rebondies, le tout soutenu par une voix pop et profonde.
Sur cet EP se trouvent 3 titres originaux, et 2 remixes. Dès le premier titre, on a envie de mettre nos lunettes de soleil, se poser n’importe où il fait bon vivre et avoir le sourire aux lèvres. Dangerous est très entrainant, avec des beats électros relevés et une voix chaude, qui ne peuvent laisser vos jambes et vos bras indifférents! Le dancefloor nous attend, et c’est pas Step Back qui va nous faire faire demi-tour; non, on ne recule pas et on y va! Cette disco funk est très relaxante, et nous avons bien besoin de ça en ce moment! L’été arrive, on le sent venir; et Be Mine l’annonce très bien aussi.

Les remix, eux, celui de Dangerous par DGTO et Step Back par Remi Caumont, permettent de découvrir des versions un peu plus électro que funk, avec des beats plus relevés.
La French Touch est toujours là, et comment ne pas penser à Daft Punk ou encore Stardust en écoutant Somewhere!

Tracklist de Somewhere:
01. Dangerous
02. Step Back
03. Be Mine
04. Dangerous (DGTO remix)
05. Step Back (Remi Caumont remix)


Juna
sera en concert le 14 mai 2016 au Faust à Paris, à l’occasion de la Release Party de cet EP.

Retrouvez Juna sur Facebook et Soundcloud
Retrouvez Roman Kouder sur Facebook et Soundcloud

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s