Des nouvelles de She Keeps Bees

1 nouveau titre et 1 nouveau clip à découvrir

Il y a bien longtemps maintenant que nous ne vous avions pas parlé de She Keeps Bees. Après un quatrième album, Eight Houses, sorti le 16 septembre 2014 aux États-Unis sur le label Future Gods, et le 22 septembre 2014 au Royaume-Uni sur le label BB.Island, et un dernier clip en avril 2015, revoici le duo formé par Jessica Larrabee et Andy LaPlant.

C’est en juin dernier que She Keeps Bees refaisaient parler d’eux avec un single inédit. Le 1er juin 2017, le président américain prend une décision radicale, qui ne fait pas l’unanimité, en annonçant le retrait des États-Unis de l’Accord de Paris sur le climat. Jessica Larrabee écrit alors Head of Steak! en réponse à cette décision, pour transmettre son anxiété et sa colère concernant le déni du changement climatique dans quelque chose de productif. Elle dira, « The lyrics are quite explicit, which is fitting because I find the current administration to be completely vulgar » (« les paroles sont plutôt explicites, ce qui est approprié tellement je trouve l’administration actuelle complètement vulgaire »).
Il est à noter que ce titre se trouve sur un EP en édition limitée et que pendant 1 an, tous les profits seront reversés à l’organisation Earth Justice qui a pour vocation l’aspect juridique d’affaires liées à l’écologie et à la santé publique.
On retrouve l’univers sombre et profond de She Keeps Bees, et cette voix qui nous avait tant interpellés, intense mais toujours à la limite de la rupture. Et alors que d’un point de vue de la musique, nous avons encore à faire à quelque chose qui ne sort pas de l’ordinaire, force est de constater que l’ensemble prend tout de même toute son ampleur et nous attrape par les tripes.

 

Puis, il y a quelques jours, c’est une nouvelle vidéo qui nous était dévoilée, celle du titre Greasy Grass, issu du dernier album de She Keeps Bees, Eight Houses, et réalisée par Mallory Amirault.
Une intro tout en suspens, on est tenu par ce fil qui nous mène petit à petit dans une intensité marquée. Petit à petit, le titre prend de l’ampleur et nous emmène vers une longue partie musicale qui clôt ce titre qui parait finalement très court. D’un rock plus abrupt, Greasy Grass est toujours d’une intensité extrême, parfois mystique.
La vidéo retranscrit également l’univers sombre de She Keeps Bees, tout d’abord par la pénombre dans laquelle se trouve les protagonistes. L’idée de ce clip vient de la réalisatrice canadienne, Mallory Amirault, qui a voulu métaphoriquement retranscrire les paroles fortes de Greasy Grass. Ce titre fait en effet référence à la Bataille de Little Bighorn, aussi appelée la Bataille de la Greasy Grass, qui opposa en 1876 les 647 homme du 7e régiment de cavalerie de l’armée américaine du lieutenant-colonel George A. Custer à une coalition de Cheyennes et de Sioux rassemblés sous l’influence de Sitting Bull, et qui se solda par une victoire amérindienne. Épaulée par des élèves de l’école secondaire Britannia de Vancouver, Mallory Amirault a décidé de prendre une direction artistique se centrant sur un sujet socio-politique actuel, l’eau et le pétrole. Un sujet fort dans une vidéo toute aussi forte.

She Keeps Bees travaillent actuellement sur un nouvel album, dont la sortie est prévue pour début 2018.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s