[Coup de Coeur] Amy Shark, la nouvelle sensation australienne

Du montage vidéo à la musique, il n’y a qu’un seul pas !

Autrefois monteuse vidéo pour l’équipe de rugby de son état résidentiel Gold Coast Titans, Amy Billings – Shark pour ses activités artistiques – a bien fait de tout plaquer pour se lancer dans la musique. Grâce à YouTube, l’australienne s’est faite remarquer entre autres par l’emblématique radio locale Triple J, commençant alors à diffuser Adore, lead issu de son premier EP Night Thinker. Une dark alt-pop song des familles, un poil minimal, parlant des buveries nocturnes et des courts de basketball. Suffisant pour décrocher une certaine attention médiatique et entamer une tournée australienne à la fin de l’année dernière.

En écoutant cette première « carte de visite », Shark prouve que l’Australie en a bien sous la semelle concernant l’indie pop. Du envahissant Weekends au tubesque Blood Brothers, Night Thinker garde un ADN alt-pop sombre et une construction simple sur l’ensemble de cet EP ; or efficace au fil des écoutes. Son prochain challenge ? Conquérir le monde : ce qui est bien parti pour elle.

En parlant de quête planétaire, vous pourrez la retrouver à Paris au Pop-Up du Label le 2 novembre prochain – billets dispos sur ce lien – et le lendemain en Belgique, au Democrazy à Gent – billets dispos ici.

Pour suivre Amy Shark sur les Internets : 

Facebook / Twitter / Instagram 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s