Deux titres à découvrir pour The Barr Brothers

2 titres avant de dévoiler un nouvel album

Deux frères, une voisine, voilà comment a commencé l’histoire de ce groupe canadien. Brad et Andrew Barr, originaires de Providence, emménagent à Montréal en 2005, et font la connaissance de Sarah Pagé, ou plutôt du son de sa harpe à travers le mur qui sépare leurs appartements respectifs. Depuis, il n’y a plus de mur entre eux, et ensemble, ils ont déjà sortis 2 albums – The Barr Brothers (2011), Sleeping Operator (2014) – et 1 EP – Alta Falls (2015). Ils ont également partagé la scène avec The National, The War On Drugs, Patrick Watson, My Morning Jacket, ou encore Emmylou Harris. Le groupe a notamment été tête d’affiche au Festival international de jazz de Montréal.
Et c’est bien un troisième album qui nous attend; Queens of the Breakers sera disponible partout le 13 octobre prochain via Secret City Records. Il présentera une collection de pièces qui évoquent le pouvoir brut et élémentaire de la réflexion, du pardon, du deuil et du vieillissement.

The Barr Brothers s’aventurent encore plus loin dans leur fascinant périple d’exploration des limites du folk, du blues, du rock et de l’Americana créée au nord de la frontière américaine. Grâce à une batterie joviale et polyrythmique, une belle écriture et un beau jeu de guitare, et enfin une harpe magique et innovatrice, The Barr Brothers mélangent savamment des traditions musicales, en passant par les Appalaches et l’Afrique. Une convergence d’influences naturelle, à laquelle s’ajoute librement et au fil des prestations basse, pedal steel, clavier et cor.

Aujourd’hui, c’est 2 singles que nous vous proposons de découvrir, dévoilés cet été, You Would Have To Lose Your Mind et It Came To Me.
You Would Have To Lose Your Mind est aux portes du féérique; un tempo assez lent et une musicalité impressionnante où chaque instrument a sa place et nous hypnotise de leurs délicates notes. Le choix est osé comme premier single, tant il s’agit d’une épopée de plus de 6 minutes; mais on ne peut rester indifférent devant une telle douceur et délicatesse que procure ce morceau au style blues américain, sublimé par un ensemble de cordes magistral.

Le deuxième extrait dévoilé, It Came To Me, est déjà beaucoup plus sauvage et percutant. Toujours dans un style bluesy, il est enrichi par une multitude d’instruments, et dès les premières secondes, on se prend en plein visage – ou pleines oreilles – une rafale de riffs et un déchainement de batterie.

The Barr Brothers seront en concert à Paris, au Pop Up du Label le 9 novembre 2017.

Retrouvez The Barr Brothers sur Facebook, Twitter et leur site officiel

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s