[Review] We Are The Line – Through the Crack

En vogue, l’electro est utilisé de mille et une manières, s’implantant dans des styles musicaux bien différents. Chez Les Insouciants, nous aimons l’electro aux influences indus et dark wave accompagné de synthés bien maîtrisés. Et pour cause, le 22 octobre dernier, on nous a servi sur un plateau d’argent le premier EP de We Are The Line, intitulé Through the Crack. Une perle rare…

through the crack

Through the Crack déploie ses ailes au rythme lent d’un piano qui paraît flegmatique, rappelant immédiatement l’excellent morceau La Mer de Nine Inch Nails. En effet, le piano semble imperturbable quant à l’arrivée des quelques lignes electro sectionnées, faisant écho à une coupure de courant. Un filet de noirceur coule déjà dans les esprits. Ce premier morceau dépeint, certes, un univers sombre et fragmenté, mais ce sont certainement les irruptions de ces lignes electro et les souffles saupoudrés sur la piste qui permettent de renouer avec la lumière. La lenteur du tempo est largement appréciable, nourrissant l’envol du phénix, qui fuit vers A Cold Place. Morceau à nouveau empreint des influences électroniques du génie Trent Reznor, qui brosse le tableau de la solitude et l’enfermement. Le rythme electro répétitif provoque un effet de claustrophobie, une marche cyclique et sans issue, renvoyant au Lost Highway de David Lynch. We Are The Line propose autant d’expérimentation dans ses gimmicks électroniques, comme le déclare le lugubre Our last Sight, que dans la teneur de la voix, elle aussi variée selon les ambiances des chansons. Restless (In Vain) et Shining Edge témoignent de ces expériences, fondant des atmosphères brumeuses, certes imprégnées de mélancolie et de ruptures, que ce soit au sein des sociétés ou entre l’homme et cet incompréhensible monde auquel il est confronté, mais le brouillard n’est pas immuable et lorsqu’il se dissipe, laisse place à un chemin, puis aux routes donc aux décisions à prendre, celles qui nous permettent d’avancer.

Bref, un EP captivant qu’il faut à tout prix écouter pour les sensations qu’il délivre. Bien que ces cinq titres soient très travaillés et soignés, We Are The Line ne s’empêche pas de surprendre son auditoire et de révéler. Par ces accumulations de fragments sonores qui fondent l’édifice Through the Crack, We Are The Line rend possible l’emmêlement de la noirceur avec la lumière, des hommes avec le monde, des hommes entre eux afin de former le « nous ». Nous sommes.

Écoutez Through the Crack sur soundcloud !

Retrouvez We Are The Line sur leur siteFacebookTwitter

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s