The Craftmen Club entre ombre et lumière

The Craftmen Club sont de retour avec Colores sorti le 10 novembre 2017 !

the craftmen club colores

The Craftmen Club est un groupe originaire de Guingamp né en 2000, que nous avons découvert en 2013 avec leur troisième album Eternal Life. Leur single Animals sorti en mai 2014 est devenu l’hymne d’En Avant Guingamp ! au Stade de France lors de la finale de la Coupe de France les opposant à Rennes. Nous vous laissons écouter ce morceau si entêtant avant de passer à nos impressions sur Colores, disponible partout depuis le 10 novembre 2017.

 

Colores entre ombre et lumière

Si Eternal Life nous fournissait un rock pêchu et entrainant, son petit frère Colores se montre plus timide oscillant entre sombres ballades et pop enflammée. Dès les premiers accords de La Route, premier single de ce quatrième effort, nous ne pouvons nous empêcher de penser au fabuleux Pure Morning de Placebo présent sur Without You I’m Nothing (1998). Le morceau a été mis en images écrites par Steeve Lannuzel et réalisé par Edward John Drake (Flora Cash, We are the ocean, Stanton Warriors).

 

 

Cet album est truffé de références musicales en tous genres. Avec Last Trip et Expect To Crash, on traverse l’Atlantique pour retrouver des sonorités similaires aux Talking Heads ou encore Television tandis que Elevator ou Love nous envoient en orbite dans le(s) monde(s) de feu David Bowie et T-Rex. Autant dire qu’avec de telles couleurs, cet effort navigue d’un genre à l’autre, traversant les décades sans jamais décevoir. Car si nous évoquons une empreinte particulièrement 80’s, Colores s’inscrit également dans un registre contemporain.

Au fil de notre écoute, l’ambiance générale nous rappel tantôt Placebo et Phoenix – notamment durant Expect To Crash-, en passant par Noir Désir, Jean-Louis Murat ou encore Hubert-Félix Thiéfaine pour ce qui est du phrasé francophone (Le Lustre). De son côté, Le Lac nous offre une balade étonnante, le titre se divisant en deux parties distinctes : l’une, entraînante, l’autre, proposant un duo particulier aux envolées mélodiques qui ne sont pas sans nous remémorer le groupe suisse d’instrumental post-rock Leech

 

Retrouvez The Craftmen Club en concert dans toute la France !

 

1 décembre – ARTHEZ-DE-BEARN (64) – Le pingouin alternatif

2 décembre – HENDAYE (64) – Olentzero Rock

7 décembre – RENNES (35) – Bars en trans

8 décembre – SAINT-HERBLAIN (44) – Zénith de Nantes – PREMIERE PARTIE MATMATAH

9 décembre – PLOUGASTEL (29) – Espace Avel Vor – PREMIERE PARTIE MATMATAH

16 décembre – SAINT-BRIEUC (22) – La Citrouille

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s