[REVIEW] Thérapie Taxi – Hit Sale

Un pied dans le passé, l’autre dans le présent.

Les parisiens de Thérapie Taxi (qu’on avait auparavant parlé il y a deux années quand ils s’appelaient encore Milky Way) présentent la plupart des caractéristiques pour devenir notre nouveau groupe préféré de 2018. Ce qui fait réellement la force de ce trio et de ce premier album qui est à la hauteur de nos attentes, c’est ces côtés littéralement et visuellement « rien à foutre ». Cet opus correspond aux humeurs quotidiennes, soit de danser saoûl à deux heures du matin ou de répondre à une montagne de textos, de demandes sur Tinder ou de messages sur Facebook. Dans une scène française actuelle qui a besoin d’un bon dépoussiérage et de sang neuf, voir un groupe de ce type débarquer par la grande porte nous met tout de suite en joie. Hit Sale est clairement auréolé d’un « It’s LIT ! » (pour « C’est allumé » en anglais) et voici pourquoi.

L’album est décidément une machine à potentiels tubes – le titre de cet album est clairement justifié – qu’on ne sait plus se donner la tête. La plupart des titres cernent et parlent des problèmes amoureux ou d’états d’âme dont chacun(e) peut facilement se retrouver dans les mots du trio. C’est là que le mélange avec l’électro-pop devient vraiment intéressant. Outre le tubesque Hit Sale avec Roméo Elvis – dont on attend avec impatience qu’il envahit la plupart des radios – J’en ai marre est également un bon hit sale approuvé à la première écoute, rien que pour son intro synthpop 80’s et ce retournement de situation où la relation amoureuse est à son déclin, quitte à sortir les pensées les plus intimes – et noires – de sa tête.

Si l’album raconte les hauts et les bas d’histoires amoureuses en désordre, parsemé de petits moments évasifs – on pense au « bouillant » et countryesque Crystal Memphis – Hit Sale sent bon la chaleur des ballades estivales aux moods romantiques, sans tomber dans les paroles mièvres. La Proue parle de cet « amour qui file comme un train sous la Manche » ou Transatlantique nous amène littéralement sur une « île plus paisible » à l’autre côté du monde. Le trio exploite notamment la conquête amoureuse en pleine nuit, au milieu de l’alcool et du sexe. Le tout sur d’agréables mélodies up-tempo, influencées par l’insouciance des années 80 mêlée aux sons de notre époque. PVP est aussi bien sensuelle qu’humoristique, racontant un instant de sexe sous fond de légèreté. Un de nos petits coups de coeur revient à Cadence, au texte vaporeux et nocturne et à la mélodie folk-pop. Adélaïde – une des voix du trio – fredonne avec espièglerie au moment d’un refrain simpliste et fou  : « Viens viens, touche mon corps, viens, crie encore, là jusqu’à l’aurore, je t’imagine quand tu me donnes. ». Et parlons encore de la nuit et des pistes de danse avec Marlboro Bled avec cette mélodie disco pop sortie trente ans en arrière, voire le très dansant – et un poil faible – Superstar.

Crédit : Julie Oona / Panenka Music

Ce qui est à noter dans tout ce beau mélange, c’est l’osmose des voix entre Adélaïde et Raphaël – un des trois piliers de la bande – sur certains titres dont on est littéralement tombés amoureux au fil des écoutes – en boucle ! Salop(e) est un hit sale en puissance, totalement YOLO avec cette putchline « Je te fais sucer comme une Chupachoups dans une cour de récré. » et un pré-refrain à la saveur romantique avant de tout donner une fois le refrain entamé. La piste finale de l’album, Anti Hit Sale résume les moods évoqués de l’album en trois minutes et trente secondes : l’alcool, l’amour, la nuit, les amitiés. On a l’impression à l’écoute qu’Adélaïde et Raphaël instaurent un dialogue entre deux ou plusieurs voix, et parlent des problèmes de tout le monde dans cette planète sociale.

Dans l’ensemble, c’est totalement un album qui nous a séduit en sens propre. On voit bien Thérapie Taxi assurer le rôle du groupe adoré des cool kids de France et de Navarre – et plus si affinités – brisant complètement les frontières musicales. Des chansons à écouter sans se prendre la tête, des mélodies dansantes et des textes reflétant une certaine part de vérité : voici la bande son idéale pour ce début d’année.

A écouter : J’en ai marre / Cadence / PVP / Salop(e) / La Proue / Cri des Loups / Anti Hit Sale

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s