Main Square Festival 2019 : entre nouveautés et découvertes

Pour cette 15ème édition du Main Square Festival nous avons eu droit à des nouveautés ainsi que des coups de coeur !

La 15ème édition du Main Square Festival s’est déroulée du 5 au 7 juillet 2019 apportant avec elle les lauréats de l’habituel tremplin du Main Square ainsi qu’une nouvelle scène dont nous vous parlions plus tôt dans l’année : Le Bastion. Retour sur cette nouvelle édition.

Main Square Festival 2019 - public ©Raine

Main Square Festival 2019 – public ©Raine

Des lauréats à la hauteur

C’est tout naturellement que nous avons débuté ce festival en nous dirigeant vers la Green Room accueillant les lauréats du tremplin 2019. Des lauréats à la hauteur de la sélection, chacun nous laissant sans voix de par leur prestation !

Les Rappeurs en Carton investissent donc la scène de ce premier jour devant un public joyeux ! Le groupe est drôle, le public aime, saute, acclame et reprend en choeur quelques refrains ! Le trio met l’ambiance et se déchaine, le festival a bel et bien commencé !

Le lendemain c’est le rappeur Bekar  chez le label indépendant Northface Records qui ouvre la journée en invitant les personnes assises dans le fond de l’espace dédié à rejoindre les festivaliers déjà devant la scène. Les interactions avec le public s’enchaînent, les gens jouent le jeu, sautent, dansent, slament et pogotent. Bekar, accompagné de ses acolytes ne met pas longtemps à sortir de grands ballons au plus grand plaisir des spectateurs qui s’amusent avec ces derniers.

Main Square Festival 2019 - Bekar ©Raine

Main Square Festival 2019 – Bekar ©Raine

Enfin le dimanche ce sont Old Tree’z qui nous emmènent en voyage dans des contrées plus ou moins lointaines suivant notre imagination ! Le public conquis s’approche dès le début du set et participe sans hésitation. Dans la même ligne écologique que le festival, le groupe explique qu’à chaque album acheté un arbre est planté en partenariat avec l’ONG Planète Urgence. Ce premier opus  – One is the colour – a été mis a disposition en avant-première exclusive sur le Main Square. Le grand public devra quant à lui attendre le mois d’octobre pour se le procurer !

Main Square Festival 2019 - Old Tree'z ©Raine

Main Square Festival 2019 – Old Tree’z ©Raine

Une nouvelle scène qui envoie

La nouveauté de cette 15ème édition était l’arrivée d’une nouvelle scène : Le Bastion. Créée afin de promouvoir les groupes de la région des Hauts-de-France, nous n’avons pas été déçus ! L’espace offre aussi une restauration régionale, des jeux flamands, un bar à eau, une grande roue et le chapiteau de recharge des téléphones. Ce dernier fermant suite à la fin du dernier concert sur la scène du Bastion, de nombreux festivaliers se sont retrouvés en rade de batterie dans l’impossibilité de contacter leurs amis pour se retrouver sur le festival. Peut-être un point à revoir pour les prochaines éditions ?

Outre ce petit détail le pari est gagné pour cette nouvelle scène qui nous ravie au plus haut point ! Vendredi nous découvrons le rappeur Ben attendu par le public. En effet les spectateurs répètent les paroles, dansent et pogotent allant même jusqu’à faire un Wall of Death ! L’ambiance est bel et bien au rendez-vous !

Main Square Festival 2019 - Esplanades ©Raine

Main Square Festival 2019 – Esplanades ©Raine

Le lendemain le rendez-vous était pris. Nous avons découvert le duo indie-rock Esplanades devant lequel le public danse sans condition. On reconnait les titres de leur EP Rebirth Of Bravery. Tim et Rémi habitent littéralement la scène et on comprend pourquoi des artistes comme Marianne Faithfull, Stuck In The Sound, ou encore Frànçois And The Atlas Mountain leur ont fait confiance pour ouvrir leurs concerts. Autre découverte que nous voulions absolument voir ce jour là : Cayman Kings ! Le groupe est dynamique, n’hésitant pas à interagir avec le public. Comparé à la veille, il y a beaucoup de monde au Bastion. Les spectateurs sont plus ou moins réceptifs à l’énergie débordante du show mais leur écoute est là. C’est ensuite vers Edgär que nos oreilles se sont tournées. La journée se poursuit avec ce duo découvert l’année dernière en première partie de Mademoiselle K. Et le moins que l’on puisse dire c’est que le groupe a amélioré sa performance. Malgré un bras cassé une semaine avant leur concert, Edgär a trouvé la solution en faisant appel à un guitariste extérieur. Toujours aussi sympathiques, ils font même de l’humour en voyant les spectateurs posés dans l’herbe, notifiant par là qu’on ne les avait pas prévenu que les concerts se faisaient assis au Bastion.

 

Main Square Festival 2019 - Louis Aguilar ©Raine

Main Square Festival 2019 – Louis Aguilar ©Raine

Pour le dernier jour du festival Louis Aguilar ouvrait les festivités ! Sous des airs de Woodstock le chanteur enchaine son set en expliquant au public le thème des morceaux – souvent des ruptures -. Autant vous dire qu’après 3 titres évocateurs de cette thématique, le public a franchement ri. Sa voix rauque et fragile à la fois nous touche énormément sur des titres comme Love ou Memories. Cette dernière a d’ailleurs était reprise par Julien Doré ! S’en suit le groupe instrumental Fall Of Messiah. Bien que les musiciens essaient de mettre l’ambiance, la magie avec le public ne prend pas. Il faut dire que l’instrumental est un genre bien à part que l’on préfère souvent écouter tranquillement chez soi qu’en festival. Nous avons tout de même bien aimé leurs morceaux, le style n’étant pas sans nous rappeler Explosion in the Sky !

Bison Bisou au Main Square Festival | ©Raine

Bison Bisou au Main Square Festival | ©Raine

Plus tard, nous nous sommes dirigés vers Structures dont l’énergie déployée donnait envie de se défouler malgré la mélancolie de certains textes. Ce sont ensuite les nordistes de Bison Bisou qui nous ont fait bouger ! Découverts en octobre 2011 en première partie de Skip The Use au Grand Mix nous étions impatients de les revoir sur scène et nous n’avons pas été déçus ! Leur rock embrase le public qui se déchaine devant la scène -s’étant levé pour l’occasion-. Leur dinguerie nous avait vraiment manqué et nous avons hâte d’écouter leur prochain album Pain & Pleasure qui sortira le 4 octobre prochain ! Vous pouvez déjà le pré-commander par ici.

A la rédaction, nous sommes vraiment heureux de cette nouvelle scène que représente le Bastion. Nous espérons que l’an prochain les concerts y continueront plus tard, la région regorgeant de tant de talents !

 

Pour en lire plus sur ce weekend musical, notamment sur les grands noms accueillis par le festival  nous vous proposons de retrouver l’article complet chez notre petite soeur : Les Insouciantes !

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s