[LIVE REPORT] Lyre le temps @ la Laiterie – Strasbourg

Lyre Le Temps à La Laiterie, une soirée électrique !

Samedi 11 mai 2019, nous nous sommes rendus à La Laiterie de Strasbourg où se produisait Lyre Le Temps. Un concert permettant de célébrer leur nouvel album, Clock Master, disponible depuis le 14 janvier.

On peut dire que La Laiterie est une salle emblématique pour Lyre Le Temps dont chaque passage à Strasbourg est un franc succès. Evidemment, jouer à domicile y est pour quelque chose.

Ici, Lyre Le Temps fait salle comble. Si le public est connaisseur, les proches du groupe sont aussi de la partie. En raison de l’installation des gradins, la taille de la fosse s’est vue réduite. Bon côté, la proximité inévitable avec les spectateurs. Ces derniers d’ailleurs étaient de tous âges et tous horizons. Aux jeunes collégiens se mêlaient des personnes dont le temps avait fait la sagesse. Et c’était beau. De plus, nous avons assisté au concert à côté d’un groupe de jeunes femmes venues d’Allemagne, fêtant l’enterrement de vie de jeune fille d’une des leurs. La musique de Lyre le temps traverse donc les frontières et les générations.

 

 

Dès le premier morceau, entraîné par la musique swing du groupe, le public se lève et bouge. Un fait plutôt rare qui se doit d’être souligné puisqu’il est de coutume que la salle se prête au jeu seulement après plusieurs titres.

Chaque artiste a son propre style mais ici, personne n’est en retrait. Cela fait un bien fou de voir cette cohésion et ce plaisir qu’ils ont à être ensemble sur scène. Après le show, nous avons d’ailleurs eu le plaisir d’avoir le retour de spectateurs envoûtés par la prestation des musiciens sur scène ainsi que la voix singulière de Ry’m.

Benjamin Guillement

De son côté, la setlist reflétait la volonté du groupe, à savoir, marquer la sortie de leur album. La plupart des chansons de Clock Master ont été jouées. On retient notamment « Nanana«  qui a mis le feu à la salle, le célèbre « Sad Swing« ou encore « Everybody Knows » qui a emporté le public. Les fans de la première heure n’ont cependant pas été délaissé puisque plusieurs morceaux issus des précédents albums ont été entendus ce soir là, comme « Trauma » ou encore « Hold the night« .

 

Au final tout le monde a trouvé son compte lors de cette soirée poétique et électrique hors du temps. Nous ne pouvons que vous conseiller de suivre ce groupe qui, non seulement créer des musiques entraînantes, mais aussi des shows d’une intensité remarquable.

Bartosch Salmanski

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s