NJP 2014 : Blondstone et Gush s’attaquent au Hublot

Une soirée éclectique avec Blondstone et Gush !

une NJP

En cette deuxième semaine de Nancy Jazz Pulsations, les concerts battent leur plein, tous genres se confondant sur les différentes scènes de la ville pour le plus grand plaisir des spectateurs venus en masse. C’est donc dans la plus petite salle, Le Hublot que nous avons décidé de nous rendre le 15 Octobre afin de retrouver le trio nancéien Blondstone qui ouvrait alors pour Gush.

P1070297

Blondstone : Le retour en terre nancéienne

Après avoir écumé de nombreux festivals cet été, Blondstone a pu remonter sur la scène nancéienne dans le cadre du Nancy Jazz Pulsations. Ici, les mois d’absences se sont fait ressentir et c’est devant un public enthousiaste et chaleureux que le groupe monte sur la scène du Hublot. Habitué à réduire leur set en fonction du temps imparti, Blondstone se verra pour la première fois libéré de ses chaines, nous offrant alors un set de plus d’ 1h15 composé de tous les morceaux de leur album Mass Solace, sorti le 8 Avril 2014. Le titre éponyme entame le show, nous plongeant aussitôt dans cet univers particulier qui nous procure des frissons à chaque écoute, les morceaux s’enchaînant d’abord dans l’ordre de l’album, Bursting Shell et Shoot Shoot Shoot prenant le relais avant que les titres ne se mélangent, le tout dans une ambiance des plus électriques, nos jambes se calquant sur la batterie sans plus pouvoir s’arrêter. Outre cet album, nous aurons également le plaisir de retrouver Got this thing on the move sorti sous forme de single en 2013, avant que leur titre phare ayant fait l’objet d’un premier clip, All My Flaws ne laisse place aux handbang et aux cœurs, le public reprenant aisément les « oh oh oh » à la demande du trio dont la complicité ne nous sera pas indifférente. Un rock furieux et enragé nous fera alors planer avec de nombreuses envolées de guitares électriques. Et lorsque nous nous détournons vers le public, il nous semble qu’il soit majoritairement être venu en masse pour eux, la salle paraissant comble en fin de set, d’autres groupes lorrains ayant même fait le déplacement afin de venir applaudir leurs amis.

SETLIST :

Mass Solace
Bursting Shell
Shoot Shoot Shoot
Shoulder To Cry On
Hard To Remove
On Your Own
Lazy
Daze Me
Rare & Strong
Got This Thing On The Move
All My Flaws
Oulala 

 P1240557

Gush : La déception

Un changement de plateau plus tard, le trio nancéiens laisse place aux parisiens de Gush, découverts quatre ans plus tôt aux Francofolies de La Rochelle avec leur premier album Everybody’s God. Aussitôt tombés sous leur charme aux airs folk rock, nous les avions attendu au tournant dans l’espérance de pouvoir continuer à danser avec eux lors de concerts survoltés. mais,  à l’écoute de leur second opus, Mira (2014) nous avions pris du recul, le tournant électronique du groupe nous ayant quelque peu apeuré. C’est donc en prenant des pincettes que nous les retrouvons ce soir dans l’espoir de retrouver un peu du charme de Gush que nous avions apprécié sans trop savoir à quoi nous attendre. Siblings, premier single, résonne dans Le Hublot, avant que Who’s In The Fire ? et Dirty Attitude ne prennent le relais, le public participant à la demande du groupe, et parfois même sans, certains semblant connaitre les morceaux sur le bout des doigts. Le chanteur pointe le micro vers le public, l’ambiance est au beau fixe. Le groupe resplendit. L’aspect multi-instrumentaliste est bien présent, les membres du groupes changeant fréquemment de place. On l’admet, cela nous plait toujours autant, pourtant quelque chose cloche. A l’annonce d’un retour quatre ans auparavant on rêve secrètement de retrouver cette douce atmosphère qui nous avait fait avoir un coup de cœur pour eux, et pourtant, nous sommes bien loin du compte, Vondelpark – ce titre que l’on fredonnait sans cesse – ayant été remis au goût du jour, l’électro prenant le dessus sur le reste. Première déception. Peut-être, comme auparavant le groupe fera-t-il reprendre le refrain ? On attend, rien. Le morceau prend fin, nous laissant un goût amer, planté avec stupeur au milieu de la salle face à ce groupe qui nous avait fait rêvé des années plus tôt, et qui, aujourd’hui, semble avoir perdu ses premiers amours. On regrette, sort un peu, Blue Rays bourdonnant en fond sonore dans nos oreilles alors que l’on discute sur le tournant du groupe. Nous ne sommes pas les seuls déçus, tant mieux. Sans demander plus, nous prenons le chemin du retour, laissant place à la nouvelle génération qui découvrira les anciens titres puisque la setlist a été agencée de manière à ce que bon nombre d’entre eux  puissent apparaître dont P-NIS, Let’s Burn Again et You Reallu Got Style.

SETLIST :

Massive Drums
Siblings
Who’s In The Fire ?
Dirty Attitude
Vondelpark
Blue Rays
We’re Not Alone
You Really Got Style
Full Screen
P-NIS
Let’s Burn Again
Nights Out
Everybody God’s

Suite à cette soirée, nous n’avons pas manqué de retrouvé Blondstone dès le lendemain, 13h pétante pour un concert sauvage organisé par What Comes Around Goes Around à l’Atelier Dynamo de Nancy, même si le set a dû être écourté en raison d’un enterrement dans l’église voisine. Cela n’aura cependant pas empêché le trio de nous offrir quelques titres dans la joie et la bonne humeur.

On vous laisse avec un extrait filmé par What Comes Around Goes Around : 

 

 

Retrouvez Blondstone en concert : 

08 Novembre : Bar Le Grattoir, Gérardmer
14 Novembre : Bus Palladium, Paris + Bigelow Bigorns + Coffin On Tyres + Dorian’s Grace

Retrouvez Gush en concert : 

07 Novembre : Victoire 2, Saint-Jean de Vedas + Birdy Hunt
08 Novembre : Le Rio Grande, Montauban + Terre Neuve
10 Novembre : Le K – Kabaret Champagne Music Hall, Tinqueux + Archimède + Peter Peter
20 Novembre : Espace Culturel André Malraux, Six-Fours + Hollysiz
22 Novembre : Festival Tour du Pays d’Aix TPA, Les Pennes Mirabeau + Kid Francescoli + The Great Joe Yabuki
13 Décembre : La Luciole, Alençon + Natas Loves You
18 Décembre : Le Splendid, Lille

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s