[Live Report] Europavox 2015 : Des découvertes et de la bonne humeur !

Un samedi riche en découvertes et en surprises !

Source : Page Facebook d'Europavox

Source : Page Facebook d’Europavox

Les bonnes conditions étaient réunies pour passer une bonne journée au sein du festival clermontois : du soleil, une belle ambiance, et des groupes à se mettre sous la dent (musicalement) ! Ce qui nous assure un moral en béton, vers 19 heures, pour assister à la première performance de la soirée au Forum.

IMG_1242

Denai Moore

Denai Moore est anglaise, jolie comme un coeur et en plus, talentueuse. Venant de publier un premier album intitulé Elsewhere, elle fait partie de cette nouvelle vague de britanniques au répertoire pop mélodique et tamisée, comme Annie Eve ou Laura Doggett. Le set a débuté par la sublime I Swore, porté par sa voix chaude et pleine de frissons. Le public, venu en masse pour The Dø et Selah Sue, s’est laissé porter, par la douceur de ses compositions, comme Blame. Changement d’univers pour Fùgù Mango, un quartor belge mêlant sonorités africaines et pop audacieuse. Coloré et dansant, on accepte sans hésiter leur invitation de partir à l’autre bout du monde sans forcément bouger de la Grande Coopé. Les scènes gratuites (la Factory et le Club Erasmus +) programment des découvertes venues de l’Europe entière. C’est avec curiosité qu’on a contemplé la fin du set de Joco, deux allemandes à l’univers pop-jazzy, ainsi que les italiens de A Toys Orchestra, un quintette pop-rock flamboyant.

IMG_1319

Fùgù Mango

The Dø

The Dø

Le Forum se remplit rapidement, à quelques minutes du passage de The Dø. Une scène ornée de rideaux blancs frangés, suspendus en hauteur. Un bon point pour l’originalité. Mais ce qui nous a fait littéralement craquer, en plus de sa scénographie, c’est l’énergie apportée par Olivia Merilathi et Dan Lévy dès le début. L’audience devient de plus en plus survoltée, morceau après morceau. Au rythme de leur dernier album Shake Shook Shaken ou quelques anciens titres réarrangés à l’image de Too Insistant dans une version plus électro, tout le monde y trouve son compte, et nous aussi. La parisienne Robi donnera aussi ce petit effet de bonheur pour son retour sur le sol clermontois, à coups de titres endiablés et faits pour danser. Pour accompagner tout ça, l’électropop de The Dumplings, duo polonais prometteur, se déchaine sur la petite scène du Club Erasmus +, tout en volupté.

Robi

Robi

Selah Sue

Selah Sue

Repartons du côte de la Belgique, pardon du Forum, pour admirer la prestation de Selah Sue. Très attendue, le public lui réserve un accueil chaleureux dès son arrivée sur scène. Venue défendre son second album Reason, la belle met le feu avec sa voix rocailleuse. Et ce sera avec Puts Marie que nous finirons cette folle journée. Les suisses possèdent un univers musical très éclectique, de la pop en passant par le rap ou le punk. En attendant un nouvel album pour l’automne prochain, ils ont démontré tout leur talent et leur créativité lors de leur live sur la scène Factory. Autant dire que nous ne regrettons pas de les avoir découverts !

Puts Marie

Puts Marie

Retrouvez toutes les photos du festival sur Flickr !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s